Robe Sureau de Deer&Doe {Mon aventure couture continue !}

Publié le

coutures biroulegem 03 copie

Bonjour, bonjour,

me revoilà après de longues semaines d’absences sur le blog ! Et oui, comme j’ai eu la chance d’avoir des vacances, j’en ai profité pour déconnecter un peu de l’ordinateur ! Et comme j’ai de la chance (??) d’avoir des horaires étranges, je peux reprendre mes habitudes bloguesques du mardi matin ! J’espère que vous avez aussi pu profiter de quelques jours de repos et peut-être même de soleil !

Pour ma part, vous le savez peut-être, on a acheté une maison avec mon amoureux, donc les vacances nous ont permis de continuer les travaux d’aménagement (oui, oui, oui, j’ai ma verrière tant rêvée !!!!! mais on a fait des choses moins cool aussi, comme de la plomberie). Et comme on a quand même pas mal dépensé en magasins de bricolage, on est resté tranquillement à prendre du bon temps dans le Sud de la France, en Corrèze près de Tulle puis à Béziers, chez nos parents. Pour m’occuper, j’avais prévu pleeeeiiiiiin de tricot ! Et je n’ai fait que de la couture ! 

Si vous êtes un lecteur assidu et fidèle (♥), vous vous rappelez peut-être que je suis une couturière débutante, avec à mon actif deux robes Plantain (adaptées du patron gratuit de Deer and Doe), quelques housses de coussins et des pochettes zippées qui m’avaient causées bien du souci ! Pendant les vacances, je me suis attaquée à bien plus difficile (pour mon niveau), c’est à dire des robes avec des pinces, des fronces, de la fermeture éclair et des parementures… Il y a déjà quelques mois (je ne me souviens plus très bien à vrai dire), j’avais commencé une robe Sureau de Deer and Doe avec ma sœur, qui est super balèze en couture. Sauf qu’on ne l’avait pas terminée et que depuis, je n’ai jamais eu le courage de m’y remettre. Juste le corsage m’avait paru insurmontable alors que j’étais bien accompagnée, alors imaginez-vous, poser la fermeture toute seule !

Sauf qu’à Béziers, il y a un Mondial Tissus et à peine arrivée, j’avais déjà repérée plein de jolis tissus ! J’avais pris les patrons de la Sureau et de la Centaurée au cas où, et sans réfléchir, me voila lancée !

Et ma première Sureau fût une expérience catastrophique !

J’ai fait ma première Sureau dans un tissu super fluide, tant qu’à faire, autant se compliquer la tâche ! J’ai pleuré plusieurs fois, ma mère et mon copain en témoigneront ! Je récapitule :

  • j’ai choisi un tissu super fluide
  • je n’avais pas prévu de découd-vite
  • j’ai fait les pinces du dos à l’envers, c’est à dire que le surplus du tissu est sur l’endroit
  • j’ai mal compris les explications de la parementure
  • je n’ai pas fait attention, en surpiquant la parementure j’ai aussi embarqué l’autre bout de la bretelle en la faisant vriller, j’ai fait un trou en la décousant aux ciseaux
  • j’ai foiré la pose de la fermeture éclair, qui ne s’ouvre que sur 10 cm (sur les 40 cm) et dont les coutures ne sont absolument pas droites

Et finalement, avec un petit gilet pour cacher le haut de la fermeture éclair, les pinces montées à l’envers et le haut de la bretelle trouée, elle n’est pas si pire à mes yeux – il ne faut juste pas la regarder de trop près !

sureau biroulegem 02 sureau biroulegem 03 sureau biroulegem 04 sureau biroulegem 05

Cette première robe m’a quand même permis de progresser et d’apprendre de mes erreurs !

  • Les explications sur le blog de Deer and Doe pour les Sew Along (exactement le même principe que les KAL en tricot, c’est à dire que plusieurs personnes réalisent le même projet en même temps que ce soit en couture, au tricot, au crochet, etc.) sont une valeur ajoutée inestimable pour les débutants. Le pas à pas pour la pose quasi invisible d’une fermeture éclair classique est très bien fait. Je ne l’ai absolument pas réussi pour cette première, mais vous verrez dans les posts à venir que j’ai réitéré avec plus de succès ! Vous pouvez retrouver le Sew-Along de la Robe Sureau en cliquant ici
  • L’assemblage des pièces comme un puzzle avec ces histoires d’endroit contre endroit, que j’avais encore du mal à conceptualiser me paraît de moins en moins obscur. Je comprends mieux comment les pièces s’emboîtent les unes par rapport aux autres.
  • je pense que je ne monterai plus jamais de pinces à l’envers !! C’est intégré dans mon petit cerveau ! Je pense m’être trompée du fait que l’endroit et l’envers de mon tissu étaient très proches, avec en plus un poil d’inattention. En fait j’étais concentrée sur la vidéo d’explication des pinces que j’étais en train de regarder et reproduire…

Je l’ai réalisée en taille 40 et je n’ai pas acheté de boutons pour la patte de boutonnière, pour ne pas accentuer le fait qu’elle ne soit pas parfaitement droite. J’ai aussi pris beaucoup plus de plaisir que mes projets couture précédents ! En fait c’est très motivant de monter un projet un poil plus compliqué que ce que l’on sait faire et bien moins ennuyeux !

Chapeau, si vous avez lu jusqu’ici et on se retrouve bientôt pour la suite de mes aventures en couture !

Publicités

"

  1. Pingback: Une nouvelle robe Sureau ou la suite de mes aventures couture ! | Biroulegem

  2. Bravo, elle est pas mal du tout, finalement !

    J'aime

    Réponse
  3. Pingback: Ma deuxième robe Sureau de Deer&Doe {attention fierté inside !} | Biroulegem

  4. et oui! on a tout lu! quelle aventure! mais félicitations pour ta persévérance car le tissu est juste… magnifique!!! ça aurait vraiment été dommage! et la fermeture, effectivement, on ne la voit même pas! j’espère que tu pourras la mettre souvent!

    J'aime

    Réponse
  5. Pingback: Ma première robe Centaurée {ou l’histoire de la fermeture éclair invisible la plus visible de l’histoire !} | Biroulegem

  6. Bonjour,
    Bravo pour la confection de cette très jolie robe ! Et quelle fierté sans doute de porter sa propre création 🙂

    J'aime

    Réponse
  7. Elle est très méritée cette Sureau !!! En tout cas, elle est vraiment adorable !!! Et les défauts en couture, c’est ce qui rend chaque vêtement unique !!! En plus de sa petite histoire !!! Et puis avec ton gilet, tout est vraiment invisible, avec un si joli tissu et le fait qu’elle t’aille si bien, ça serait dommage de te priver !!! Et puis chaque couture a son lot de leçons !! Vraiment bravo pour cette belle robe !!!

    Aimé par 1 personne

    Réponse
    • Merci pour ce gentil commentaire ! C’est vrai que coudre des vêtements, ça leur donne un peu une âme, une histoire ! Et ça permet de progresser ! Malheureusement maintenant il pleut et il fait froid…. Vivement l’été prochain !

      Aimé par 1 personne

      Réponse
  8. Bravo il faut continuer!! Ton tissu est très joli!!

    Aimé par 1 personne

    Réponse
  9. Au final, tu t’en es super bien sortie : elle est ravissante ta Sureau!

    Aimé par 1 personne

    Réponse
  10. Bravo pour ce grand saut dans le vide des coutures plus difficiles. Je crois que l’envie d’une jolie robe est une motivation suffisante pour se surpasser et apprendre beaucoup de choses tout d’un coup! Il faut continuer car comme tu le disais : tu as appris beaucoup de choses en te trompant et bidouillant et tu vas pouvoir enchainer soit en en refaisant une, soit en choisissant une autre jolie robe qui te fera de l’oeil!

    J'aime

    Réponse
    • Merci ! En tout cas, ça m’a donné de la confiance en moi pour la suite ! Récemment j’ai vu un post sur Instagram qui décrivait le processus créatif de cette manière :
      1- oh, c’est trop beau
      2- oula ça n’a pas l’air simple
      3- c’est de la merde
      4- je suis une merde
      5- ah, finalement ça va
      6- oh, c’est trop beau !

      C’est à peu près ce qu’il s’est passé dans ma tête pour cette première robe ! Maintenant je suis prête pour des aventures plus complexes !

      J'aime

      Réponse
  11. BRAVO ! Je n’ai pas osé me lancer dans la confection d’une robe, c’est un projet qui me dépasse. Je suis d’autant plus admirative !! Vivement le prochain vêtement !

    Aimé par 1 personne

    Réponse
  12. Tu as bien raison de la porter, elle n’est sûrement pas parfaite pour une pro de la couture que je ne suis pas, mais tout à fait portable et très jolie pour moi !

    Aimé par 1 personne

    Réponse
  13. Super travail et tu vas voir tu vas vite progresser! La chance qu’on a aujourd’hui est internet on y trouve plein d’astuces! Comme par exemple amidoner un tissus fluide ou un voile! (info sur le blog de séverine de cousu main)! Hâte de voir la suivante!!

    Aimé par 1 personne

    Réponse
  14. Les petits pièges du début ne seront bientôt pus qu’un lointain souvenir pour toi, tu te débrouilles déjà super bien !

    Aimé par 1 personne

    Réponse
    • Ah ah ! Les petits pièges ! C’est aussi ce qui fait le charme de l’apprentissage ! Puis c’est vrai qu’en se trompant on prend plus le temps de réfléchir au processus de conception, et c’est très intéressant !

      J'aime

      Réponse
  15. C’est agréable de lire tes aventures couture! Une robe largement portable, c’est déjà une super victoire je trouve! Tu progresses vite! Bon courage pour la suite. 🙂

    Aimé par 1 personne

    Réponse
    • Merci et bienvenue Elsa ! J’ai hâte de commencer un nouveau projet ! C’était très stimulant cette première robe ! Et j’ai aperçu plein de jolis patrons sur ton blog 😉

      Aimé par 1 personne

      Réponse
      • Merci! Vivement le deuxième alors 🙂 Et je suis contente que des modèles de mon blog t’inspirent 🙂 C’est ce qui est bien avec les blogs couture… On se motive les unes les autres 😉

        J'aime

        Réponse
  16. C’est génial de partager avec nous cette aventure!:)
    Tu es toute mignonne dans ta robe, il n’y a que toi qui regarde les détails ! 😉
    En tout cas tu mes donnes TRES envie de coudre, alors c’est que c’est réussi …

    Aimé par 1 personne

    Réponse
  17. Si tu n’avais pas raconté ses petits secrets, je n’aurais rien vu, elle est très belle cette robe !

    Aimé par 1 personne

    Réponse
  18. Merci de partager ton expérience ! Je suis un peu comme toi, je n’ose pas me lancer toute seule. Je t’admire, car elle est quand même super bien !! J’ai hâte de voir tes autres postes couturesque !!

    Aimé par 1 personne

    Réponse
    • Comme je te comprends… il m’en aura fallu du temps pour me lancer seule ! Finalement, c’est le premier pas le plus compliqué ! Et en prenant le soin de choisir un patron bien expliqué et pour lequel on trouve des compléments sur Internet, c’est bien moins difficile. C’est vrai que les sew-along sur le blog de Deer and Doe m’ont vraiment beaucoup aidé, et c’est des techniques que je vais pouvoir apposer sur d’autres patrons pour la suite ! Ça vaut vraiment le coup de se lancer !

      Aimé par 1 personne

      Réponse
      • Toi et Aglae vous me donner une envie folle de m’acheter des patrons Deer & Doe ^^ Les robes sont magnifiques (moi qui ne porte pas de robe…) Les nouveaux patrons sortent lundi 😉

        J'aime

        Réponse
        • AAAAA ! Je me demandais quand allaient sortir les nouveaux patrons ! Je compte bien acheter pour faire la Belladone, mais je vais peut-être coupler mon achat ! Moi je porte très souvent des robes (mais très peu de jupes), toujours des robes sans manches, avec un gros gilet laineux et une paire de bottes ! J’adore l’hiver pour ça !!!!

          J'aime

          Réponse

Un petit mot ? C'est ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :