Ma première robe Centaurée {ou l’histoire de la fermeture éclair invisible la plus visible de l’histoire !}

Publié le

coutures biroulegem 04 copieAprès un petit intermède tricot, me revoilà avec mes aventures en couture ! La semaine dernière, je vous racontais mon expérience de ma première robe Sureau de Deer and Doe (vous pouvez retrouver l’article ici). Je continue mon récit en suivant l’ordre chronologique de mes cousettes de vacances. Et le deuxième patron auquel je me suis confrontée était la robe Centaurée, toujours de chez Deer and Doe.

Je n’ai pas d’actions chez Deer and Doe, je ne connais pas non plus personnellement la créatrice, mais il se trouve que j’aime beaucoup le look des patrons qu’elle propose, que les nombreux tutos dans les sew-along sont un vrai plus, que les noms des patrons sont très poétiques et qu’en plus les modèles ne sont pas seulement destinés à des corps de mannequins. Donc voila pourquoi je continue dans ma lancée Deer and Doe.

Ce qui me plaît dans la robe Centaurée, c’est l’empiècement de la poitrine, avec ces jolis « triangles » qui se croisent au centre. C’est aussi une robe d’été, et quand je l’ai faite, c’était vraiment l’été, avec un vrai temps à porter des robes légères (pas comme aujourd’hui…). La robe Centaurée est annoncé pour un niveau intermédiaire, alors que la Sureau était pour débutant. Peur de rien donc !

J’ai réalisé ma robe dans un tissu  que j’ai trouvé chez Mondial Tissus à Béziers, et je pense avoir pris le tissu sur l’envers. C’est à dire que le gris clair qui est mon endroit devait être l’envers, mais à part vous, qui le saura ?! C’est un tissu un peu stretch, assez souple, je ne me souviens plus de sa composition… Malheureusement je n’ai pas trouvé de passepoil assorti au biais, donc mon empiècement n’est pas très marqué.

Et voila comment ça s’est passé… !

  • l’empiècement qui me paraissait si difficile a été un vrai plaisir à coudre ! C’est d’une facilité évidente même pour une novice comme moi. Les pièces s’emboîtent parfaitement, j’ai adoré le coudre ! Je pourrais en faire à la chaîne !
  • Je commence à être de plus en plus à l’aise avec la partie jupe froncée d’une robe. Ça me demande moins d’efforts de concentration qu’auparavant, les fronces sont mieux réparties, bref, je suis contente !
  • après la fermeture visible pas vraiment réussi de la Sureau, je me suis lancée dans la fermeture invisible… et là catastrophe !!!! J’ai cassé le pied de la machine, donc à partir de là, ce qui n’est pas évident est devenu un vrai calvaire ! Et c’est comme ça que j’ai réussi à poser la fermeture éclair invisible la plus visible de l’histoire de la fermeture éclair ! Du coup, tout s’est décalé, la couture de la jupe ne tombe pas à la même hauteur, j’ai un drôle de pli au bas du zip…  Je vous laisse contempler cette merveille sur les photos !
  • La pose du biais pour l’encolure et les bretelles est très bien expliquée en vidéo dans le sew-along (ici) et tout comme l’empiècement, c’est intelligent, efficace ! Le biais et moi, ça marche plutôt pas mal !!!
  • Comme j’avais lu que la robe était plutôt très ajustée, je l’ai réalisée en taille 42. Sauf que mon tissu étant assez élastique, elle m’est un peu trop grande. Depuis, j’ai fait un top Centaurée (que je vous montrerai bientôt), et pour le coup c’était beaucoup trop petit… 

centauree biroulegem 03centauree biroulegem 05centauree biroulegem 04centauree biroulegem 02centauree biroulegem 06

Je trouve cette robe bien moins portable à l’extérieur que ma première robe Sureau, mais ce n’est pas bien grave, il faut toujours des robes pour traîner à la maison donc elle a déjà trouvé sa vocation !

Merci pour tous vos commentaires et encouragements, ça me fait vraiment très plaisir ! J’espère aussi que ça donnera envie à certaines de se lancer 😉

Et pour terminer, Deer and Doe a publié hier trois nouveaux modèles pour la collection d’automne-hiver ! Vous pouvez les voir sur leur site (ici), j’ai hâte de voir ce que les testeuses ont fait !

A bientôt !

Publicités

"

  1. Pingback: Adaptation couture : un top Centaurée | Biroulegem

  2. Je decouvre ton blog et je te felicite d’abord de te lancer dans la couture et pas que sur des choses simples, et de partager avec nous tes deboires. Aujour’hui sur les blogs on voit beaucoup de tres belles pieces comme si les creatrices ne faisaient jamais d’erreur! Et pourtant, la fermeture qui s’ouvre pas, le biais qui gondole et les raccords mal raccordés on en a tous! Mais on les montre pas toujours! Bravo donc, et persevere! Ceci dit un projet facile entre deux compliqués peut aussi faire du bien parfois! 😊

    J'aime

    Réponse
    • Bobines et Babines, je suis super d’accord avec toi. C’est ce qu’on appelle la vraie vie! Et même si on finit forcément par progresser, on fait toujours des boulettes à un moment ou à un autre, mais ça on ne les voit pas souvent et c’est bien dommage car on apprend aussi de ses erreurs et les raconter aux autres peut les faire progresser.

      Aimé par 1 personne

      Réponse
  3. Les fermetures éclair, c’est toujours un moment où je sue à grosses gouttes un peu comme le héros du film d’action qui doit choisir entre le fil bleu et le rouge pour désamorcer la bombe. Pas facile, c’est certain. A force ça devrait aller mieux quand même. Par contre, j’ai constaté que quand je couds les deux côtés (comme s’ils étaient déjà assemblés par la fermeture éclair et fermés) et que je pose la fermeture ensuite, elle n’a beau pas nécessairement être invisible, elle est « bien acceptable ». Et il ne faut pas hésiter à déplacer la glissière quand tu couds. Sinon, je casse mon aiguille à chaque fois que je pose une fermeture. Du coup, je me dis que la robe Arum (dont je veux voir les photos vite, vite) a dû être une vraie libération!

    J'aime

    Réponse
  4. Tu ne recules pas devant la difficulté et tu t’en sors bien, bravo !

    J'aime

    Réponse
  5. Je t’admire de te lancer dans des coutures si complexes. Le coup des triangles devant… je ne me serais même pas lancée dedans ! Donc, bravo pour avoir défié la Centaurée ! Le tissu et le biais sont super bien choisis. Je suis certaine que tu n’as pas dit ton dernier mot…

    J'aime

    Réponse
  6. Elle est super cette Centaurée !!! Et de toute façon, en couture, il y a toujours un petit truc à apprendre, quelque chose qui pourrait être amélioré !! L’important est de se dire que ça sera mieux la prochaine fois, parce qu’il faut qu’il y ait des prochaines fois !!! En tout cas, si c’est seulement ta deuxième robe, waow !!! Elle est superbe !!!! J’adore ton choix de couleur et ton empiècement avant est très chouette !!!!

    J'aime

    Réponse
  7. Moi, je te trouve super courageuse de te lancer dans de tels patrons (bien plus courageuse que moi) et je trouve que tu ne t’en sors pas si mal du tout! Bien sûr, il y a des imperfections, mais qui ne fait pas d’erreur? Sauf que toi, là encore, tu as le courage de les montrer! Et cela nous encourage vraiment! Alors merci à toi de partager tes expériences!

    J'aime

    Réponse
  8. Peu importe la fermeture, elle est cachée sur le côté si j’ai bien vu !
    Très jolie robe, très joli tissu, j’aime beaucoup !

    J'aime

    Réponse
  9. C’est tellement dommage pour la fermeture car c est vrai qu’on peut difficilement la louper mis surtout le décalage que Ca a occasionné. C est en pratiquant qu on finit par l apprivoiser. (Mais comment diable as tu réussi à casser un pied de fermeture invisible!) moi j ai dompté la bête sur un coussin de grossesse c est malin hein (sur ma belladone elle est mega visible aussi) !? La prochaine fois sera la bonne !

    J'aime

    Réponse
  10. Ahaha, j’ai éclaté de rire en lisant le titre sur mon fil d’actu Hellocoton !

    J'aime

    Réponse
  11. Ah bah c’est sûr qu’on ne peut pas échapper à la fermeture éclair! elle est… visible! Perso, j’ai abandonné le coup du zip invisible… pour la Centaurée, j’ai fait une simple fermeture dans le dos bien plus facile à poser… et en plus, comme ça, tu peux ajouter des poches!
    Sinon, j’aime les couleurs que tu as choisies, c’est un joli modèle, tu as bien fait de te lancer et bien sûr, Deer and Doe est vraiment une marque top pour les patrons! D’ailleurs, tu as vu les 2 nouvelles robes???

    J'aime

    Réponse

Un petit mot ? C'est ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :