Archives de Catégorie: Corrèze

Saviez-vous que la Corrèze est si belle ?

Publié le

Jusqu’en 2009, par méconnaissance, je n’en savais rien ! De toute façon, le plus beau pays, c’est le Languedoc avec les vignes, la garrigue, le  Canal du Midi, la mer, les Grands Causses… Mais, parfois, la vie est joueuse et chez moi ça c’est traduit par une rencontre fortuite avec un Corrézien ! Depuis 2009, en plus de fréquenter un Corrézien, je suis bien obligée de reconnaître que j’ai aussi découvert un beau pays… Des après-midis de pluie, de grandes journées ensoleillées, les baignades au lac, les barbecues sur la terrasse, les petites brocantes, le marché minuscule de Seilhac, la galère pour se garer à Tulle, les vaches le long de la route, de beaux concerts en plein air et des gens fabuleux…

La Corrèze est vallonnée, boisée et d’une extrême variété ! Alors que Tulle est encaissée au fond de la vallée, en prenant la route pour Uzerche, on se retrouve avec une magnifique vue sur le Massif des Monédières et de l’autre côté en allant vers le bassin Brive-la-Gaillarde, le climat, la terre change, s’adoucit… Mais ce que je préfère c’est quand on monte vers la Haute-Corrèze à la table d’orientation du Suc-au-May… il y a une vue jusqu’après l’horizon à couper le souffle !

▲ Table d’orientation du Suc-au-May ▼correze suc au may 1

▼ Quelques photos de belles journées d’automne ensoleillées à Seilhac ▲

correze 6 correze 4 correze 2 correze 8 correze 1

▲ Une balade à Argentat ▼

correze argentat 5correze argentat 1 correze argentat 3

▼Aubazine, où je vous recommande d’aller voir le Canal des Moines▲correze aubazine 1 correze aubazine 2

▲ Chasteaux, ruines de Couzage ▼correze chasteaux

▼ Tulle ▲correze 9correze tulle

▲ Gimel les Cascades ▼correze gimel 1 correze gimel 2 correze gimel 3 correze gimel 4

J’espère vous avoir donné l’envie d’y aller passer quelques jours !

Bonne semaine & à bientôt !

Souffler…

Publié le

… prendre le temps de profiter d’un rayon de soleil,

d’écouter un ruisseau couler à Gimel les Cascades,

de compter les places de parking vides qui nous rappellent que l’été est encore loin,

et de se promener en amoureux.

%d blogueurs aiment cette page :