Archives de Tag: bullet journal

Mon Bullet Journal 2017

Publié le

Bonjour, j’espère que vous allez bien ! J’entame mon dernier mois avant la reprise du boulot, alors je compte bien en profiter : câlins, tricot, couture pour repartir les batteries bien chargées !

Et pour se souvenir de tout ça, j’ai préparé mon Bullet Journal 2017 ! Je vous parlais dans mon post précédent du plaisir que j’avais eu à remplir ce petit cahier tout au long de l’année passée alors j’ai récidivé !biroulegem-bullet-journal-15

J’ai racheté le même cahier qu’avait choisi ClrSapi pour mon BuJo 2016, un Moleskine à couverture souple et aux pages « pointillées ». Le papier est assez fin et c’est vrai que l’on voit à travers les pages, mais le format me convenait bien, pas trop petit ni trop imposant et surtout j’avais adoré les pages pointillées et non pas lignées ni quadrillées. En effet pas besoin de règles, les pointillés permettent de se repérer aisément, sans toutefois surcharger la page. Bref, je n’ai pas hésité une seconde, j’ai repris le même !

Pour l’organisation interne, j’ai modifié certaines catégories par rapport à 2016.

*

J’ai utilisé l’ensemble des pages du carnet, afin d’avoir plus de pages par mois, soit quelques pages de généralités au début du carnet et 12 pages par mois. J’avais été un peu gênée par le manque d’espace l’an passé.

* j’ai organisé tous les mois de la même manière :

– 1 page-couverture avec le nom du mois et un dessinbiroulegem-bullet-journal-12

– 1 double page généralités avec les anniversaires, un espace pour noté les CDs que j’ai le plus écoutés, les livres lus, une to-do-list générale…biroulegem-bullet-journal-10

– 1 double page pour noter les souvenirs par semaine (par exemple, en 2016, j’avais noté tous les repas, goûters, apéros avec les copains sur le petit calendrier du début de mois, et je voulais avoir plus d’espace pour cette « catégorie »). biroulegem-bullet-journal-07

– 1 double-page Manoé pour noter combien elle nous émerveille !biroulegem-bullet-journal-08

– 1 double page pour coller tous les petits papiers que j’adore collecter, les cartes postales, etc.

– 1 double-page pour le suivi des projets créatifs : shopping, projets en cours, projets à venir, tricot-thé, etc.biroulegem-bullet-journal-03

J’ai aussi décidé de coller un petit bout de laine de chaque nouveau projet. Il y a déjà quelques années je vous avais montré mon carnet à laine (ici) mais avec le temps je l’ai délaissé. C’est un peu le même principe, l’idée est moins de me faire un catalogue de bouts de laine, mais plutôt de garder une trace chronologique des laines utilisées. biroulegem-bullet-journal-14

– 1 page pour noter ce que j’ai à publier sur le blog et 1 page pour noter les découvertes en tout genre, les idées trouvées sur Pinterest ou Instagram.

**

En début de cahier, je me suis fait une page de suivi de publication des articles sur le blog, une double page idées cadeaux pour mes proches et une double page où j’ai commencé à attacher des petits papiers pour les différents KAL et défis auxquels je me suis inscrite pour 2017 !

biroulegem-bullet-journal-13

Voila, j’ai de quoi gratter le papier ! Et pour me donner envie, j’ai donné une thématique à chaque mois, que j’ai illustré en fonction ! C’était vraiment génial à préparer, même si c’est vrai que cela m’a pris énormément de temps. D’ailleurs avec la fatigue, je n’ai pas toujours eu suffisamment d’idées pour la déco, et mon tableau Pinterest dédié au Bullet Journal est vraiment bien rempli ! N’hésitez pas à vous en servir si vous vous lancez dans l’aventure !

J’espère que cet article vous aura intéressé, je sais qu’on est nombreux à utiliser ou à vouloir utiliser un Bullet Journal, planner ou alternative et c’est super de voir comment chacun adapte son carnet !

A bientôt !

Publicités

Mon Bullet Journal – Bilan de l’année 2016

Publié le

Hello !

Pour cette nouvelle année, je vais tenter de revenir plus régulièrement sur le blog. En effet, avec la grossesse puis l’arrivée de la Pelotine, j’ai eu tendance à l’abandonner et je préférais utiliser mon peu d’énergie pour tricoter, bidouiller et profiter ! Il me reste encore un mois de congé maternité, de quoi programmer pas mal d’articles sur mes derniers tricots (chaussettes, châles, pull et vêtements bébé) et peut-être aussi sur des DIY pour la maison !

Je ne suis pas du style à attendre le 31 décembre pour faire une rétrospective de l’année écoulée et me lancer dans de nouvelles résolutions, j’ajuste mes envies, mes projets au fil du temps. Cependant, je vais quand même faire un article « bilan » pour vous parler de mon Bullet Journal 2016. Le Bullet Journal, un peu phénomène de mode ces temps-ci, est un cahier de bord que chacun adapte à ses besoins : organisation et planification des tâches ménagères, suivi des séries et lectures, suivi d’une pratique sportive, gestion des projets coutures et tricots, etc.

Le mien avait été préparé par Claire du blog Entre Veille et Sérendipité, lors d’un échange en début d’année dernière. J’avais flashé sur le sien et elle m’avait proposée de m’en faire un ! On avait pas mal discuté par mail des catégories que je souhaitais et on avait même réussi à se rencontrer ! Je vous avais présenté mon journal dans cet article et je vous disais que j’avais apprécié le remplir rétrospectivement, pour aller à la recherche des bons moments, pour me dire « j’ai fait tout ça » plutôt que de me dire « je prévois tout ça ». Il était février et je venais juste de recevoir mon Bullet Journal, donc je n’avais pas eu d’autres choix pour remplir janvier.

Mais il se trouve que pour le reste de l’année, très vite, j’ai pris le réflexe de le remplir après coup, plutôt que de l’utiliser en planner. Collecter les souvenirs, les petits papiers, consigner mes projets me convient bien mieux. Au travail, je travaille énormément en rétroplanning, à partir d’une deadline, j’organise ce que j’ai à faire. Je suis une personne assez organisée je pense, et ça ne me pose pas de problème. Mais je n’ai pas besoin dans ma vie privée de me programmer ce que j’ai à faire, c’est suffisamment posé dans ma petite tête pour que je ne l’écrive pas. C’est peut-être également dû au fait que j’ai tendance à avoir un seul projet à la fois.

Evidemment, je perds la trace de toutes les idées, les envies que j’ai eues et que je n’ai pas réalisées. Mais pour moi qui ai toujours envie de faire plus, c’est peut-être mieux de ne pas garder en mémoire tout ce que je n’ai pas fait, ça me déprimerait !

J’ai pris énormément de plaisir à l’utiliser tout au long de l’année ! J’ai essayé d’illustrer mes projets, mes souvenirs par de petits dessins et je me rends compte que ça faisait très longtemps que je n’avais pas autant dessiné ! Ça m’a même donné envie de faire des dessins en dehors de mon journal ! C’est vraiment un point positif de l’utilisation du Bullet Journal !

Les pages de de planification et de suivi du blog ont bien moins servi mais ce n’est pas bien grave, ma page « suivi des publications d’articles » sera là pour me rappeler l’état dans lequel j’étais pendant ma grossesse. Plusieurs personnes m’ont dit qu’elles préféraient préparer leur Bullet Journal mois après mois, justement pour qu’il reste parfaitement adapté à leurs besoins, moi je crois que j’aime ce décalage, entre la conception du journal et son utilisation.

Finalement, la manière dont on remplit ce carnet exprime tout autant que ce qu’on y écrit dedans !

biroulegem-bullet-journal-01biroulegem-bullet-journal-19 biroulegem-bullet-journal-16biroulegem-bullet-journal-17biroulegem-bullet-journal-18biroulegem-bullet-journal-20biroulegem-bullet-journal-02

Ma boîte de masking tape est prête pour commencer 2017 et je vous présenterai mon nouveau Journal d’ici quelques jours ! N’hésitez pas à me parler du votre en commentaire, j’aime voir que tous les Bullet Journal ne se ressemblent pas !

Bonne semaine !

Mon premier Bullet Journal !

Publié le

biroulegem bullet journalUn Bullet Journal ?! Ce mot un peu étrange est le concept qui fait de plus en plus fureur sur la toile ! Tout le monde s’empare de cet outil génial (il paraît tout du moins) et que ce soit les pros de l’organisation ou les âmes d’artistes, chacun se façonne son propre Bullet Journal !

A l’heure où nous sommes de plus en plus connectés et où l’on confie au cloud nos données, l’apparition de ce petit carnet est fracassante ! Ben oui, mais qui n’adore pas les petits carnets ?! Et finalement, ces petits carnets n’ont rien de très nouveau ! Si vous allez faire un tour dans un service d’archives, on retrouve des registres de suivi de la vie d’une famille, des carnets de guerre, des journaux de voyages, bref des Bullet Journal depuis bien longtemps.

Mais que fait-on une fois que l’on a trouvé son carnet ? Quelle est la recette magique ? L’idée est de consigner à un seul et même endroit tout ce qui nous paraît important. Les choses à faire, des citations, des projets, des rencontres, des souvenirs, bref tout ce que l’on a envie de garder en mémoire ! Et pour que cela fonctionne, il n’y a pas de Bullet Journal unique. C’est à chacun de trouver son Journal, celui qui correspondra le mieux à votre fonctionnement et vos envies. Certains Bullet Journal ont des to-do-list au jour le jour, des objectifs de la semaine ou du mois, un suivi de blog, de dépenses, de sport ou de régime, certains sont plutôt remplis en amont avec des petits cases à cocher quand l’action est faite, d’autres sont plutôt remplis après coup. Tout est permis  !

D’après la « théorie » du Bullet Journal (parce que c’est une chose très sérieuse, il suffit d’aller voir le site de Rider Carroll, considéré comme l’inventeur du Bullet Journal), il y a de grands principes dans la rédaction de son journal. Outre la présence d’un agenda, les entrées sont organisées à l’aide de catégories et de puces qui sont matérialisées par des marqueurs graphiques. Pour que le Bullet Journal soit efficace, il semble important de réfléchir à une légende qui servira tout au long de l’année pour remplir des événements, des notes, des idées et qui permettront visuellement de s’y retrouver facilement. Il existe plein d’articles qui expliquent de façon détaillée le fonctionnement du Bullet Journal (iciici ou ), moi je préfère vous parler du mien !

biroulegem bullet journal 03

En début d’année, ClRsapi du blog Entre Veille st Sérendipité présentait son agenda créatif, sous forme de Bullet Journal (par ici pour lire son article). Son envie était d’orienter son Journal autour de ses créations, de son blog, de ses envies lectures et j’ai trouvé que c’était vachement plus chouette que l’aspect purement organisationnel du Bullet Journal avec des listes de type vaisselle/courses/rangement chambre etc… Et en plus, son journal est super joli. Coloré, bien adapté à ses besoins, le temps de préparation de son carnet est franchement conséquent ! Et très gentiment, Claire m’a proposé de m’en faire un sur mesure ! Si ce n’est pas trop chouette !

Après plusieurs échanges de mails afin de définir mes attentes et mes envies, Claire m’a proposé un brouillon de mon futur Journal (quand je vous dis que c’est du boulot) avant qu’il n’arrive dans ma boîte aux lettres ! C’est le plus beau du monde, il est plein de jolis petits dessins et je n’avais qu’une hâte : commencer à le remplir !

  • Mon Bullet Journal comprend en entrée des pages « Mes projets » où je peux consigner mes envies tricots, crochets, couture, lecture, DIY et j’ai demandé à Claire de rajouter des pages « Idées recettes » et « Idées Cadeaux ».
  • J’ai ensuite une page de suivi de mon blog, avec une revue annuelle pour voir mon rythme de publication et mes analyses.
  • Pour chaque mois, j’ai plusieurs pages avec un planning, un espace notes, un espace Tricot-thé, un espace articles de blogs et j’ai eu envie d’avoir un espace jolis moments pour pouvoir écrire ces petits moments qui passent si vite et qui pourtant sont ce qu’on a de plus précieux.

Pour moi, ce Bullet Journal n’a pas vraiment vocation à m’organiser, je suis naturellement assez ordonnée et je pourrais très bien me contenter de mon compte Ravelry où je détaille tous mes projets tricots, de ma page statistiques WordPress pour le suivi de mon blog, de mon Google Agenda pour me souvenir d’une date et de mon compte Pinterest où j’épingle mes envies au fur et à mesure de mes découvertes sur Internet. Bref, j’ai déjà tous ces outils.

Mais s’asseoir sur le canap, loin de l’ordi, avec des stylos colorés et prendre le temps de choisir ce que l’on a envie d’écrire constitue un moment privilégié pour se demander ce qui est vraiment important, pour faire le tri parmi les dizaines de projets tricot ou cuisine par exemple et finalement être dans le moins mais dans le mieux. 

Hier j’ai rempli rétrospectivement le mois de janvier et aller chercher dans ma mémoire les meilleurs souvenirs m’a procuré beaucoup de plaisir, c’est tellement plus agréable que de regarder son compte Pinterest en se disant « j’aimerai tant faire tout ça… ». Finalement en janvier, « j’ai vécu tout ça » ! 

biroulegem bullet journal 02biroulegem bullet journal 07biroulegem bullet journal 10

Mille mercis Claire pour cet échange ♥ Et je vous montre bientôt ce que je lui ai préparé en retour !

 

%d blogueurs aiment cette page :