Archives de Tag: Gilet

{Tricot} Mes projets pour bébé !

Publié le

Hello !

Ça approche, ça approche et comme vous êtes plusieurs à avoir répondu à ma question, je vous fais un article layette ! Vous allez vite vous apercevoir que comparativement au nombre de projets « adultes » que j’ai tricoté ces derniers temps, je n’ai pas fait beaucoup de projets bébé. A vrai dire, je n’ai pas trop aimé ça, je préfère les rangs bien longs et les grandes sections de tricot ! En layette, on passe son temps à compter, on n’a même pas terminé le col qu’on attaque déjà les boutonnières, bref ce n’est pas assez reposant pour moi ! biroulegem-layette-12

Je vous présente en premier les gilets puis après les accessoires (bonnets/chaussons) et vous pouvez retrouver la couverture ici !

Les cardigans

biroulegem-layette-09

Alors, alors, par où commencer ?! Peut-être par le gilet Room to Grow de Veera Välimäki, une designer que j’adore (j’ai fait plusieurs de ces châles et gilets). C’est un patron en anglais qui va du 3 au 24 mois. Le gilet se tricote en une seule pièce, il y a une seule couture à faire (le long des manches) si on ne les a pas faites en magic-loop. Comme elles sont déjà attachées au corps, ce n’est pas vraiment pénible. Le gilet a deux pans de tailles différentes et il est présenté avec des rayures et une finition en i-cord. Lancée à toute allure sur mes aiguilles, j’ai oublié de faire les boutonnières… J’ai donc posée des pressions, pas très pratique je pense mais ça fera l’affaire !

Comme d’habitude, j’ai été conquise par la clarté des explications de Veera et son travail sur des patrons enfants est de même qualité que sur ses patrons adultes.

J’ai fait ce premier Room to Grow avec les fins de pelotes de Koigu de mon snood en Fair Isle et le gris anthracite est une fin de pelote de Laféefil. Un gilet exclusivement en mérino de qualité donc, tout doux et bien souple ! Et j’aime son côté complètement décalé avec les manches de couleurs différentes, c’est le gilet rebelle !

En avril dernier, ma maman m’avait offert le livre Layette de Nadia Crétin-Léchenne. Je crois que je vous en avais déjà parlé, je trouve les modèles de ce livre très beaux mais je n’ai pas du tout mais alors pas du tout aimé les explications…  J’ai notamment commencé la brassière à petit cœur que j’ai détricotée entièrement et même pas retentée.

J’ai fait le Cardigan à Empiècement où j’ai abandonné les manches et les boutonnières en cours de route pour en faire un gilet sans manche ! Je ne me rappelle pas avoir fait autant de manipulations (rabattage, relevage, etc) pour un seul de mes gilets… En plus, j’ai utilisé de la Drops Nepal et je ne pense pas que ce soit la laine la plus appropriée pour de la layette. Le jeu entre point mousse et jersey fait l’originalité de ce modèle mais ce ne sera pas pour mon bébé !

J’ai eu la chance d’avoir en cadeau le très joli kit de la marque de De Rerum Natura pour faire le gilet Petit Arc en Ciel. C’est une gamme de fil que j’avais envie d’essayer depuis très longtemps et je suis vraiment ravie d’avoir eu ce kit ! Alors, oui c’est de la layette de luxe ! C’est une laine éthique, traitée avec soin et c’est certainement pour ça que j’ai pris beaucoup de plaisir à le tricoter ! Parce que oui, je l’avoue, je tricote pour le plaisir du projet fini, mais aussi pour le plaisir de « faire » et c’est toujours plus agréable de travailler des matières nobles !

C’est un gilet qui se tricote sans couture, de haut en bas, avec plusieurs types de finitions possibles. La patte de boutonnage est faite à partir de mailles relevées, une vraie bonne idée qui m’a permis de ne pas oublier de faire les boutonnières ! Je l’ai fait en version droite (il existe une version froncée dans le dos), j’ai fait la petite poche toute mignonne et j’ai utilisé toutes les couleurs du kit sauf le bleu pâle trop proche de la couleur principale à mon goût. Le patron existe en version bébé et enfant et peut s’acheter sans la laine.

La laine rustique s’est vraiment adoucie et révélée au lavage et j’ai bien du mal depuis à ne pas en commander d’autres… J’ai presque hésité à faire une autre baby-blanket et j’ai très envie de me faire le gilet Lagertha (mais ça, ça risque d’être un petit peu compromis dans les semaines qui arrivent !!)

Et enfin, j’ai refait un Room to Grow avec la laine de la brassière détricotée de NCL Knits. Comme pour le premier j’ai oublié les boutonnières, du coup j’ai mis des petits rubans de Liberty ! Pour ce gilet j’ai utilisé de la Drops Merino Extra Fine, elle est tricotée assez serrée ce qui lui donne un aspect très dense.

Si je considère que je n’ai pas fait grand chose, j’ai quand même trouvé pas mal de beaux patrons que j’aurais certainement envie de tricoter en taille un peu plus grande (plus de 12 mois). Je vous invite à cliquer sur les liens pour les découvrir si vous le souhaitez.

Il y a tout d’abord la très jolie marque danoise Knitting for Olive (Pernille Larssen). J’ai littéralement craqué sur une petite robe (Flower Dress) avec des petites fleurs ajoutées au crochet, si bébé est une fille, elle n’y échappera pas  🙂 Les scandinaves sont très forts pour proposer de beaux bodys et rompers, notamment le Newborn Onesie de Siv Jane Aksdal. Dans quelques temps, je pense que je ne résisterai pas à l’envie de faire un Ambrosia version enfant (parce que oui j’assumerai de porter le même gilet que mon bébé !) et dans mes rêves les plus fous (future maman organisée avec du temps pour tricoter !), je nous ferai également un combo avec le Camilla Babe et le Camilla Pullover !

Les accessoires biroulegem-layette-13

Je vous présente également quelques bonnets, fièrement portés par Châtaigne le Renne de la marque Maileg et Wolfgang issu du livre Tendre Crochet.

Dans mon adoration pour Veera Välimäki, j’ai tricoté son béguin Bits+Pieces ! J’ai adooooré le tricoter, c’est intelligent et soigné, pas de couture, un vrai régal. Là aussi, j’ai utilisé les restes de Koigu de mon snood en Fair Isle et si on me laisse le temps, j’aimerais bien en faire un second ce weekend ! biroulegem-layette-15

J’ai aussi fait mon mouton de tricoteuse et j’ai tricoté le Sea Monkey Baby Hat que l’on voit partout partout ! Alors là, y’a pas plus simple à faire, en aiguilles numéro 5, autant vous dire qu’on n’a pas le temps de le commencer qu’il est déjà terminé ! J’ai hâte de le voir porté ! biroulegem-layette-14

Et enfin, j’ai persisté et utilisé mon livre Layette de NCL Knits ! J’ai fait le bonnet et les chaussons, où il y a une erreur dans le nombre de mailles en début d’explications. Le tricotage du bonnet remonte si loin (au mois de mai) que je ne sais plus vraiment quoi en dire ! biroulegem-layette-17 biroulegem-layette-16

Voila, c’est comme si vous étiez dans ma valise de maternité ! N’hésitez pas à me donner le nom de vos patrons bébé/enfant préférés en commentaires 🙂 J’espère que ça vous aura plu !

A bientôt !

 

Publicités

{Tricot} Le gilet Scarabée Bleu de La Maison Rililie

Publié le

Coucou ! Ce blog a bien du mal à survivre à ma grossesse ! Les projets s’accumulent bien plus vite que les articles… Mais c’est comme ça, pas de pression et si vous le souhaitez je vous invite à venir me rejoindre sur Instagram, où je poste tout de même un poil plus régulièrement !

Voici quelques photos du gilet Le Scarabée Bleu, modèle de La Maison Rililie. C’est vraiment une marque que j’apprécie, leurs patrons sont originaux, tout en étant facilement portables et ont pour la plupart une petite dose de technique que j’apprécie ! J’avais déjà tricoté un pull (Dessine-moi un mouton) et j’ai retrouvé exactement la même précision dans les explications (en français et en anglais). Ce coup-ci j’ai appris à faire des plis creux au tricot (et quelle aventure – je vous laisse voir la photo ci-dessous aux 1000 aiguilles) !

J’ai respecté le patron à la lettre, enfin presque ! Il fallait 4 paires d’aiguilles circulaires en n°3 et je l’ai fait en 3,5, grâce au prêt d’aiguilles de ma maman ! Mon gilet est plus court que sur le modèle, mais comme j’ai un peu peur qu’avec le temps il se rallonge sous l’effet du poids, c’est pas bien grave.

Pour la laine, j’ai utilisé de la Merino Twist bien ronde et moelleuse de Patte de Velours. Ce sont des laines teintes à la main par Christine, qui propose soit des écheveaux déjà teints sur sa boutique, soit du sur-mesure en commande personnalisée. C’est super simple, on choisit sa base de laine (fingering, DK, etc.) et les matières qui nous plaisent (merinos, soie, BFL, cachemire, ce n’est pas le choix qui manque) et les couleurs dans le nuancier. Et quand on est indécis, Christine prend le temps de nous envoyer des photos en nous expliquant que telle couleur va être plus ou moins lumineuse parce que telle ou telle matière. Généralement, on reçoit sa laine dans la semaine. Et je la remercie encore une fois, parce que je ne regrette pas mon choix !

biroulegem-scarabee-bleu-04biroulegem-scarabee-bleu-02

(et tant pis pour la tête des mauvais jours sur la photo !)

Voila, voila, c’est un patron que je recommande chaudement et je suis contente de ces premières journées bien froides (2° C ce matin) pour pouvoir le porter ! Et comme il ne se ferme pas, c’est parfait pour la grossesse !

{Tricot} Le gilet Atelier & le châle The Rain Outside

Publié le

Hello ! J’espère que vous allez bien et que contrairement à moi, vous tricotez de la brioche !!

Encore une fois je remonte dans le temps pour vous montrer des projets tricotés cet été.

Fin juillet je me suis lancée dans le châle The Rain Outside de Softsweater Knits mais je n’ai rien respecté ! Le châle est bicolore pour de la laine type DK. Je l’ai tricoté avec une seule couleur et avec un fil plus fin que celui recommandé. En fait, j’avais seulement envie d’utiliser deux écheveaux que j’avais en stock et donc les couleurs me plaisaient « là tout de suite maintenant ».

Il s’agit de la laine de la marque Life in The Long Grass, qui est basée à Cork en Irlande, à côté de Hedgehog Fibres il me semble. Je m’étais abonnée en début d’année à leur club, où chaque mois durant 3 mois on reçoit une couleur surprise sur la base de laine choisie lors de l’inscription. C’est vraiment génial d’ouvrir sa boîte aux lettres et d’avoir la surprise de découvrir de superbes écheveaux, mais néanmoins sur les 6 que j’ai reçus, il y en a 4 qui sont très beaux mais dont je ne sais pas vraiment quoi en faire… Même s’il y a beaucoup de clubs qui me plaisent, je ne pense pas réitérer l’expérience. Et en attendant, j’ai mis mes 4 écheveaux en vente sur Ravelry

Mon châle est très grand, très beau, comme j’en avais envie, mais je ne vais pas en parler plus puisque on est à des kilomètres du modèle initial !

Puis en août ma petite sœur est venue nous voir et elle est allée passer une journée à Paris avec son copain. Bref, elle est allée chez Lil Weasel, la boutique qu’on ne présente plus et elle a ramené des merveilles dont de la laine The Fibre Company ! Je n’ai pas pu résister et après leur départ, j’en ai commandé pour me tricoter le gilet Atelier de Heidi Kirrmaier. C’est un gilet relativement long, à manche 3/4, à poches et sans boutons. Tout simple en jersey, avec une bande de mousse au niveau des raglans et dans le dos. J’ai respecté le patron à la lettre, ou presque puisque j’ai fait des manches longues que je préfère nettement aux 3/4. La designer propose deux niveaux de finitions (simples ou en icord), j’ai choisi de tout faire en icord, c’est un poil plus long mais le rendu en vaut vraiment la chandelle !

Ce gilet est mon nouveau vêtement chouchou, notamment parce que la laine que j’ai choisie (un mélange Alpaga/Soie/Cachemire/Chameau) est d’une douceur incomparable et parce qu’elle a vraiment un drapé incroyablement léger mais chaud ! Bref, les belles matières, y’a pas de secret, on sait pourquoi ça vide le porte-monnaie 🙂 biroulegem-atelier-04biroulegem-atelier-02biroulegem-atelier-03biroulegem-atelier-05biroulegem-atelier-01

Et maintenant qu’il commence à faire gris et humide, j’ai envie de me tricoter plein d’autres gilets ! Il paraît qu’un bébé en aurait bien besoin aussi…

KAL Vitamin D – La fin d’une jolie aventure !

Publié le

Je n’ai pas été très présente ces derniers temps pour animer le KAL Vitamin D, un peu dépassée par l’achat d’une maison, une méga-surcharge de travail, des projets de dernière minute comme la Fête de la Tonte à la Bergerie Nationale et les microbes de fin d’hiver…

Mais heureusement sur le groupe Facebook, y’a eu d’autres personnes pour répondre aux questions des unes et des autres et petit à petit on voit de jolis Vitamin D pousser !

Je suis ravie de cette aventure, des échanges qu’on a pu avoir sur Internet ou au tricot-thé ! J’espère avoir réussi à vous montrer qu’un patron anglais n’est pas forcément insurmontable et tous vos petits mots et votre motivation m’ont beaucoup touchée !

Mon petit doigt me dit qu’on est déjà plusieurs à l’avoir porté, fièrement montré, et approuvé ! Voyez plutôt !

biroulegem kal vitamin d 01 biroulegem kal vitamin d 02 biroulegem kal vitamin d 03 biroulegem kal vitamin d 04

Celui de ma Maman !wpid-0_1pd-dm-m.jpg.jpeg

Celui de Rachel qui en parle sur son blog → ici !

p1020623 rachel vitamin d 01

Celui de Jocelyne10994166_1402401290069633_6496038321634228842_n

Celui de Béatrice603730_1414125095559797_9168403198010451958_n 18296_1414125158893124_1925191432393882747_n

Celui de Justine

11017736_10153213892947652_7131062308476420739_n

Celui de Marie-Claude10362515_1407252149584547_1959749559868590044_n 11060091_1407252142917881_1173845115303936563_n

Celui de Chantal11001526_10200231857234809_5930290649420542466_o

Et celui de Céline avec un super sac à projet !10849029_614672935333190_3942719348287988163_o

On est plusieurs à avoir eu un peu peur, une fois le gilet tombé des aiguilles, tellement que ça roulottait ! Mais après le blocage, tout est rentré dans l’ordre !  Donc pas de panique !

Pour le blocage, je vous conseille de baigner votre tricot dans une eau fraîche pendant une dizaine de minutes. J’ajoute un produit magique qui sent trop bon : du Soak Celebration (une lessive sans rinçage pour les matières comme la laine, la soie). Puis je l’essore délicatement, c’est à dire en pressant doucement mais sans le tordre. Je le pose au milieu d’une serviette que je replie sur elle-même (le tricot plié en même temps) et je pose du poids dessus pour continuer à éliminer le maximum d’eau. Pour qu’il prenne bien sa forme, il faut que le tricot sèche à plat, et c’est là qu’on peut corriger d’éventuels défauts comme les roulottements. Comme je n’ai pas de kit de blocage, j’utilise un vieux tapis de sol et des épingles de couture que je plante dans mon tapis ! Et ça marche très bien !

Récemment je suis tombée sur cette technique pour laver un tricot (pas encore essayé, mais je vais certainement tenté avec mon Ambrosia, qui a du mal à rentrer dans le lavabo) : mettre les tricots à laver dans une taie d’oreiller pour un lavage en machine à froid ! Pour des laines qui se lavent bien, je dois avouer que c’est tentant… Je n’ai encore jamais mes tricots à la machine…. Et vous ?

N’hésitez pas à m’envoyer d’autres photos, je les partagerai avec plaisir !

Et pour celles qui commencent à tricoter le Vitamin D, toutes les explications sont là !

Bonne semaine

KAL Vitamin D – Les rangs raccourcis

Publié le

Bonjour, bonjour ! Des nouvelles du KAL Vitamin D !

Il y a deux semaines on attaquait les manches ! Je sais que certaines ont bien avancé, alors même s’il reste encore une semaine pour terminer les manches, je vais vous parler de la suite ! Et quelle suite : les rangs raccourcis !

Pour cela, j’ai pris le parti de vous expliquer sur un petit échantillon et pas directement sur mon Vitamin D, histoire que toutes les mailles rentrent sur les photos ! Le « cours » sera en plusieurs parties : je vais vous parler des deux grands principes des rangs raccourcis, puis je vais tenter de vous détailler tout ça !

Le Vitamin D et les rangs raccourcis 

Dans le Vitamin D, les rangs raccourcis interviennent après que l’on ait tricoté tout l’empiècement du haut et les manches dans la foulée. Ils vont permettre de donner la forme si particulière de ce gilet, avec les pans de devant qui tombent en drapée et dont les bordures forment de beaux arcs de cercle !

Dans le patron, il y a 2 parties de rangs raccourcis, l’une à la suite de l’autre. Ce sont 4 rangs que l’on répète plusieurs fois pour donner cette forme arrondie. Parce que le principe du rang raccourci est de créer une courbe, plus ou moins importante selon leur espacement.

Les 2 principes des rangs raccourcis 

En anglais, lorsqu’on parle de rangs raccourcis (short rows), on trouve très souvent l’expression Wrap & Turn. C’est à dire Enrouler & Tourner. Ce W&T résume bien les deux grands principes des rangs raccourcis : on enroule et on tourne, tout ça en cours de rang.

♦ Des rangs tricotés partiellement ♦

Pour créer la courbe dont je parlais plus haut, on tricote en continuant le point de son tricot, du jersey dans notre cas, mais en ne faisant que des rangs partiels. C’est à dire que vous allez commencer votre rang en mailles endroit et à un moment donné, vous allez tourner votre tricot pour repartir en mailles envers dans l’autre sens, laissant de côté tout un tas de mailles non tricotées. Pour cela, pas besoin d’aiguilles ou d’épingles pour laisser les mailles en attente : tout se fait avec les deux aiguilles principales, les mailles non tricotées restent sur l’aiguille de gauche.

En fait, en faisant plusieurs allers/retours, vous allez laisser à chaque extrémité des mailles non tricotées, alors que les mailles du centre vont être tricotées plusieurs fois, ce qui va vous donner un effet un peu loupe, puisque vous allez avoir plus de rangs au milieu qu’aux extrémités. rangs raccourcis 01

Sur la photo ci-dessus, même si le tricot roulotte un peu, on voit bien qu’il y a plus de rangs au centre que que l’extrémité.

♦ Des mailles enroulées ♦

Le deuxième grand principe des rangs raccourcis consiste en une petite opération spéciale lorsqu’on fait le fameux Turn. En effet, il ne suffit pas de s’arrêter au milieu du rang et tourner son tricot, au risque d’avoir des trous et des mailles disgracieuses dans son tricot. Pour que les mailles restent bien régulières, il faut enrouler une maille au moment de tourner et tricoter spécifiquement cette maille hybride au rang suivant. Pas de panique, je vais vous expliquer tout ça.

RDV en fin d’article, pour comprendre pourquoi il faut bien enrouler les mailles avant de tourner !

Les allers/retours partiels

Pour vous expliquer les rangs tricotés partiellement, j’ai utilisé un petit échantillon sur lequel j’ai positionné deux marqueurs comme sur le Vitamin D. Vous avez ainsi les deux pans de devant qui sont représentés et le dos. Le marqueur de droite est le marqueur jaune, et le vert celui de gauche.

Pour le moment, je vous montre seulement le principe des allers/retours, sans vous parler des mailles enroulées.

Situation de départ : chaque pan de devant fait 10 mailles, et le dos 5 mailles.rangs raccourcis 02

Rang 1 : Tricoter jusqu’au marqueur de marqueur de droite, glisser le marqueur, tricoter jusqu’au marqueur de gauche, glisser le marqueur, tricoter deux mailles puis tourner. rangs raccourcis 03

On tournerangs raccourcis 04

Rang 2 : Tricoter jusqu’au marqueur de marqueur de gauche, glisser le marqueur, tricoter jusqu’au marqueur de droite, glisser le marqueur, tricoter deux mailles puis tourner.

rangs raccourcis 05

On tournerangs raccourcis 06

Rang 3 : Tricoter jusqu’au marqueur de marqueur de droite, glisser le marqueur, tricoter jusqu’au marqueur de gauche, glisser le marqueur, tricoter cinq mailles puis tourner. rangs raccourcis 07

On tournerangs raccourcis 08

Et ainsi de suite, les rangs raccourcis, c’est un peu paradoxal, vont être de plus en plus longs, sans jamais atteindre le bout du rang. Dans le Vitamin D, ce sont des jeux de 4 rangs que l’on répète 8 fois une première fois, puis encore 8 fois en espaçant un peu plus le nombre de mailles entre chaque retourné. J’espère que vous comprenez un peu mieux le principe de ces rangs tricotés partiellement. Sur un petit échantillon, l’effet de courbe apparaît très vite. rangs raccourcis 09

Enrouler des mailles

Sauf que voila, il ne suffit pas de tourner bêtement. Avant de tourner, il va falloir enrouler la maille suivante pour éviter que n’apparaisse un trou. Pour enrouler, que ce soit sur l’endroit ou sur l’envers, c’est un peu la même idée : on bascule le fil de l’autre côté du tricot, on fait glisser la maille de l’aiguille gauche sur la droite, on repasse le fil sur le côté opposé du tricot et on reglisse la maille désormais enroulée sur l’aiguille de gauche. C’est à ce moment là que vous allez pouvoir tourner.

♦ Enrouler une maille sur l’endroit ♦

La situation de départ : on doit tourner 2 mailles après le marqueur droit. Une fois qu’on a glissé le marqueur et tricoté nos deux mailles, on va enrouler la maille suivante. Comme on est sur l’endroit, notre fil est à l’arrière du tricot. rangs raccourcis 10

1ère étape : ramener le fil sur l’avant du tricotrangs raccourcis 11

2ème étape : glisser la maille de l’aiguille gauche sur l’aiguille droiterangs raccourcis 12

3ème étape : ramener le fil sur l’arrière du tricot rangs raccourcis 13

4ème étape : glisser l’aiguille de l’aiguille droite sur l’aiguille gauche rangs raccourcis 14

On voit bien que la maille qu’on a glissé est entourée d’un brin de fil, dû au passage du fil de l’arrière vers l’avant puis à nouveau vers l’arrière.

5ème étape : on peut enfin tourner rangs raccourcis 15

♦ Enrouler une maille sur l’envers ♦

C’est exactement le même principe que sur l’endroit, sauf qu’on passe le fil de l’avant vers l’arrière, puis à nouveau vers l’avant.  La situation de départ : on a tricoté nos deux mailles après le marqueur et on va enrouler la 3ème avant de tourner.rangs raccourcis 16

1ère étape : ramener le fil sur l’arrière du tricotrangs raccourcis 17

2ème étape : glisser la maille de l’aiguille gauche sur l’aiguille droiterangs raccourcis 18

3ème étape : ramener le fil sur l’avant du tricot rangs raccourcis 19

4ème étape : glisser l’aiguille de l’aiguille droite sur l’aiguille gauche rangs raccourcis 20

5ème étape : on peut enfin tourner rangs raccourcis 21

Tricoter des mailles enroulées

Maintenant que vous savez enrouler les mailles avant de tourner, il va falloir apprendre l’étape suivante : tricoter cette maille enroulée quand on tombe dessus au rang suivant. L’idée c’est de tricoter ensemble la maille et le brin. La technique est un peu différente sur l’endroit et sur l’envers, je vous conseille de regarder cette super vidéo d’Astrante qui explique ça très bien : ici !

♦ Petit rappel par rapport au Vitamin D ♦

Jusqu’à présent, je vous ai mentionné le nombre de mailles à tricoter après le marqueur avant de tourner. Dans la plupart des patrons, et le Vitamin D n’échappe pas à la règle, vous allez plutôt trouver des explications de ce type : pour le premier rang, tricoter X mailles après le marqueur, puis tricoter X mailles après la maille enroulée. C’est à dire que vous allez faire votre rang endroit, vous allez tourner à 2 mailles, repartir en envers, tourner à 2 mailles, repartir en mailles endroit et lorsque vous allez tomber sur la maille enroulée après vos 2 mailles :

1/ vous allez la tricoter avec son brin

2/ vous allez continuer le nombre de mailles indiquées dans le patron à partir de cette maille enroulée

D’où l’importance de bien reconnaître ces mailles enroulées. En vrai, c’est assez simple de les reconnaître parce que le brin qui enroule cette maille l’isole des autres mailles non tricotées qui la suivent. Vous allez voir l’espace entre cette maille enroulée et la maille suivante est plus important que l’espace entre deux mailles classiques. Si ça vous stresse, vous pouvez soit compter à partir du marqueur quand vous enroulez et le noter pour vous en souvenir quand vous allez revenir dessus, soit utiliser un anneau marqueur d’une autre couleur. A vous de voir !

Dans le Vitamin D, soyez vigilent si vous comptez parce que tous les 4 rangs, on fait une augmentation au niveau des marqueurs !

Quelques photos pour apprendre à tricoter ces mailles hybrides, même si je ne suis pas certaine qu’elles soient très parlantes…

♦ Tricoter une maille enroulée sur l’endroit ♦

Quand on est sur l’endroit et qu’on arrive sur une maille enroulée, ça donne ça : rangs raccourcis 22

On va planter l’aiguille droite dans le brin rangs raccourcis 23

puis dans la maillerangs raccourcis 24

et on va tricoter tout ça ensemblerangs raccourcis 25

Et voila, ce n’est pas si compliqué !

 

♦ Tricoter une maille enroulée sur l’envers ♦

Quand on est sur l’envers et qu’on arrive sur une maille enroulée, on fait comme ça :rangs raccourcis 26

On va soulever le brin avec l’aiguille droite pour le ramener sur l’aiguille gauche. Pour cela, on prend le brin, non pas sur la partie visible sur l’avant, mais sur l’arrière.rangs raccourcis 27

Puis on le met sur l’aiguille gaucherangs raccourcis 28

On passe le brin au dessus de la maille, pour qu’il se retrouve à sa gaucherangs raccourcis 29

Et on tricote ensemble sur l’envers rangs raccourcis 30

 Le plus dur est fait ! Vous pouvez continuer pour quelques mailles, et refaire un enroulé et repartir dans l’autre sens ! A vous la magie des rangs raccourcis !

Je vous montre ce que ça donne sur l’endroit : on ne distingue pas les mailles qui ont été enroulées ! C’est un peu plus visible sur l’envers… il existe une méthode qui permet de ne pas vois les brins sur l’envers, mais ce sera pour une autre fois !rangs raccourcis 32 rangs raccourcis 33

Et si je ne fais pas le wrap & turn ?

Mais pourquoi faire tout ça ? Ce n’est pas plus simple de simplement tourner, sans maille enroulée et sans tricotage de brin ?

Si vous n’enroulez pas avant de tourner, vous allez vous retrouver avec des trous partout !rangs raccourcis 31

Si vous ne tricotez pas les brins avec les mailles, ils vont rester apparent sur l’endroit du tricot… rangs raccourcis 34

Chapeaux, si vous êtes arrivé jusque là !

J’espère que ça vous aura un peu aidé à comprendre les mécanismes des rangs raccourcis !

KAL Vitamin D – c’est parti pour les manches !

Publié le

Le KAL Vitamin D continue ! Si vous avez bien suivi le calendrier (qui est ici) et si tout va bien, on arrive à la fin du yoke, c’est-à-dire de toute l’encolure au sens large, avec le début des épaules pour attaques les manches !

Les manches se tricotent directement sur l’encolure et pour cela il va falloir mettre des mailles en attente. Pour commencer par la manche gauche, on glisse les mailles de l’avant gauche (c’est-à-dire toutes les mailles jusqu’au premier marqueur quand on a le tricot avec l’endroit face à soi) sur un premier fil, on laisse les mailles de l’emmanchure gauche qui sont entre les deux marqueurs sur l’aiguille et on prend un autre fil pour mettre toutes les autres mailles (le dos, l’emmanchure droite et l’avant droit) sur un autre fil. Pour cette seconde partie, on part de la gauche du tricot (avec toujours l’avant vers soi) pour aller jusqu’au marqueur de l’emmanchure gauche, on fait donc glisser les marqueurs de l’emmanchure droite en même temps que les mailles. Ce n’est pas simple à expliquer, mais c’est assez logique !

Pour glisser les mailles, je vous conseille de prendre un fil relativement épais. De mon humble avis, c’est plus simple pour les re-glisser sur les aiguilles par la suite. De mes précédentes expériences, j’ai aussi retenu que c’était plus pratique de nouer les deux extrémités du fil ensemble que de faire des nœuds de chaque côté. Il n’y a pas de risque que vos mailles s’échappent.

Une fois qu’il vous reste seulement vos mailles pour la manche gauche sur l’aiguille, il n’y a plus qu’à tricoter la manche ! Deux possibilités s’offrent à vous : la tricoter à plat et faire une couture à la fin ou la tricoter en rond, et donc pas de couture ! Les deux possibilités sont expliquées dans le patron, il faut simplement monter deux mailles en moins si vous choisissez de tricoter en rond.

Pour ma part, j’ai fait le choix de les tricoter à plat, pour la simple raison que je n’ai pas de minis aiguilles en n°4 et que je crains trop d’irrégularités… Et pourtant, je suis contre les coutures en tricot !!!!

kal vitamin d 03kal vitamin d 04kal vitamin d 05kal vitamin d 06

Et voila une ribambelle de Vitamin D en cours de création ! Celui de Marianne, de Céline, d’Alicia, de Béatrice et les beaux écheveaux d’Adeline !

J’espère que vous prenez du plaisir à tricoter ce modèle ! Il est bien évidemment encore temps de rejoindre l’aventure et le groupe Facebook où l’on papote patron !

KAL Vitamin D – Les premiers rangs

Publié le

Une semaine déjà que le KAL Vitamin D a commencé ! Que d’aventures ! Cette première semaine a été l’occasion de partager et de s’entraider sur le groupe Facebook du KAL → Ici ! N’hésitez pas à le rejoindre !

J’en profite pour vous montrer mon avancée, je suis au rang 60 et quelques, juste avant le début des manches ! kal vitamin d 02 kal vitamin d 01

Au tricot-thé, je me suis aperçue que les rangs 2 et 6 étaient les plus difficiles et il me semble que cette difficulté passée, tout va beaucoup mieux ! Pour ce qui est des premiers rangs, ça donne ça : des mailles et des marqueurs, que l’on fait glisser quand on tombe dessus et que l’on garde jusqu’au bout du tricot. Ils permettent de bien délimiter les mailles qui sont prévues pour les manches, pour le dos et les deux pans de l’avant. Et comme le patron nous dit régulièrement le nombre de mailles que l’on doit avoir pour chacune de ces parties, c’est assez rassurant !repartition des mailles

J’espère que tout se passe bien pour vous !

Bon dimanche 😉

%d blogueurs aiment cette page :