Archives de Tag: MadelineTosh

Tricot * Exploration Station de Stephen West

Publié le

Attention, si vous n’aimez pas rentrer les fils, passez votre chemin !

Hello ! Aujourd’hui, je vous montre enfin le châle que j’ai tricoté ces derniers jours pour mon swap avec Claire du blog Entre Veille et Sérendipité. En échange du Bullet Journal (que vous pouvez retrouver ici), j’avais pour mission de tricoter un châle dans les tons gris avec une touche de couleur. Et j’ai connu bien des péripéties avant que ce châle ne se retrouve au tour du cou de Claire !

Effectivement, j’ai d’abord commencé le châle Allira d’Ambah O’Brien, que j’avais tricoté jusqu’à la deuxième répétition de dentelle avant de le détricoter, afin de faire un Dream Stripes puis un Light in Shadows. Je n’étais jamais contente du résultat, du choix des couleurs… Une bonne dose de stress et d’énervement.

Mais… avant même de commencer le Allira Shawl j’avais pensé au Exploration Station, mais je m’étais ravisée. Depuis que ce modèle est sorti fin 2014, je n’arrive pas à décider si je l’aime ou si je le déteste. Les jeux de texture me plaisent beaucoup, mais pour autant je ne me voyais pas le porter, il me semblait lourd, rigide et les petits trous-trous ont beau être à la mode, ce n’est pas trop mon truc. Puis j’en ai vu un vrai récemment et j’ai découvert un châle très souple, moelleux et aérien et j’ai été conquise ! Alors, je suis retournée à ma première idée et j’ai adoré le tricoter !  En plus les patrons de Stephen West sont très bien écrits, c’est un plaisir à suivre.

Le principe de bandes en rangs raccourcis fait que le début va très vite. Et dès que les rangs deviennent vraiment long, on bascule sur la petite bande à trous, c’est rythmé et très chouette à faire. Puis ensuite, on tricote des sections sur toute la longueur du châle avec différents points texturés sur une quinzaine de rangs à chaque fois et c’est encore plus addictif ! La bordure en i-cord est un poil moins rapide à faire, mais ça fait une finition top, donc on subit avec plaisir !

Ce qui m’a le plus chagriné, c’est de devoir couper le fil quasiment après chaque section. Ça fait un paquet de fils à rentrer à la fin – ce n’est pas tant le temps que ça prend qui me dérange – mais la difficulté à les rentrer parfaitement, sans épaissir le tricot et avec la peur que ça puisse ressortir. Rentrer les fils jaunes dans les parties trous-trous qui ne font que deux rangs et qui ont donc des trous-trous partout, n’est franchement pas cool… Malgré ce petit point négatif, je n’hésiterai pas à le refaire, on ne s’ennuie pas et les 10 secondes où je l’ai essayé, je l’ai adoré ! D’ailleurs, vous pouvez le voir porté par Claire dans son article (ici) !

Enfin, c’est un projet idéal pour utiliser ses pelotes utilisées à moitié. Stephen West donne un métrage assez précis pour les 4 couleurs et on tourne autour de 200 m à chaque fois. Parfois, les indications des projets indiquent un écheveau (100g/400m) et à la fin du projet il nous en reste près de la moitié, ou alors c’est la pelote qu’on a pris en plus pour un pull au cas où… et ça reste des mois dans le stock sans qu’on sache vraiment quoi en faire.  L’Exploration Station est parfait pour terminer ces gros restes !

Alors à vos aiguilles ?biroulegem exploration station 05biroulegem exploration station 01biroulegem exploration station 03biroulegem exploration station 02biroulegem exploration station 06biroulegem exploration station 07biroulegem exploration station 04

Publicités

Kelpie d’Amour

Publié le

Hello !

Il y a un signe qui ne trompe pas : il y a un petit goût d’été dans l’air !

Tant pis pour ceux qui vont hurler que non c’est un mois de juin tristoune, et encore plus tant pis pour ces mêmes personnes qui viennent hurler de plus belle que ce n’est pas supportable les journées quand il fait trop chaud… Parce qu’ici, on mange dehors presque tout le temps, alors qu’on n’est même pas dans le Midi, qu’on passe allègrement du débardeur à la petite laine, des mojitos glaçonnés au thé brûlant ! Un début d’été hésitant peut-être, mais un début d’été à ne pas louper ! Et pour profiter du jardin le plus possible, j’ai un châle qui vient juste de tomber de mes aiguilles, parfait !

Les plus passionné-e-s auront reconnu le fameux Kelpie de Jared Flood, publié dans le Brooklyn Tweed Winter 14. Les plus attentifs-ves se souviendront que je l’ai déjà tricoté l’an passé (→ ici) et que j’avais un peu regretté mon choix de couleurs. Il se trouve que je l’ai tout de même énormément porté, ce qui m’a vraiment poussé à en faire une deuxième version – et pour le coup, j’ai passé près de 8 mois à me décider sur ce que j’allais utiliser !

kelpie biroulegem 03 kelpie biroulegem 02 kelpie biroulegem 06 kelpie biroulegem 05 kelpie biroulegem 04

Et donc voici, un Kelpie tricoté en MadelineTosh Mérino Light (plus besoin de vous dire que j’adore tricoter cette laine et que les couleurs sont toutes plus belles les unes que les autres) : j’ai utilisé 1,5 écheveaux de Astrid Grey pour la couleur principale, et des Unicorn Tails (des mini écheveaux de MadelineTosh d’une quarantaine de mètres) pour les rayures, dans les coloris suivants : Worn Denim, Glazed Pecan, Antler, Flashdance, Cousteau et Dust Bowl.

J’ai aussi fait quelques adaptations par rapport à mon premier Kelpie, je voulais le second un peu plus grand. J’ai donc tricoté 6 bandes de couleurs, au lieu des 5 initiales et j’ai rajouté une répétition du motif en forme de vague de chaque côté. Je ne le regrette pas, parce que même si les derniers rangs étaient très longs, il est vraiment plus agréable à porter comme ça !

C’est vraiment un châle que je recommande, les explications sont claires et les possibilités de personnalisation infinies ! A quand le vôtre ?

Un tout petit dimanche

Publié le

Un tout petit dimanche,

tout petit et tout gris, avec une bonne soupe fumante comme en hiver, les pieds glacés, de la pluie dans tous les sens et un peu trop de vent. Un tout petit dimanche entre deux journées de boulot. Un tout petit dimanche et une pointe de tricot.

L’envie de transformer tous ces cartons du déménagement.

Regarder les jeunes boutures de succulentes s’enraciner.

On s’est lancé dans la construction d’un café, d’un café finlandais même ! On est comme ça, on voyage même dans notre maison. Pour le moment, il est *lukket* (ce qui signifie fermé), tous les matériaux ne nous ont pas été livrés, il n’a pas encore de petit nom, ni de machine à café et il lui manque quelques jolis gâteaux !

biroulegem mai 01 biroulegem mai 04biroulegem mai 02 biroulegem mai 05biroulegem mai 03   biroulegem mai 06 biroulegem mai 07

Psst bonne fête Maman ! Je suis encore une enfant !!

KAL Vitamin D – La fin d’une jolie aventure !

Publié le

Je n’ai pas été très présente ces derniers temps pour animer le KAL Vitamin D, un peu dépassée par l’achat d’une maison, une méga-surcharge de travail, des projets de dernière minute comme la Fête de la Tonte à la Bergerie Nationale et les microbes de fin d’hiver…

Mais heureusement sur le groupe Facebook, y’a eu d’autres personnes pour répondre aux questions des unes et des autres et petit à petit on voit de jolis Vitamin D pousser !

Je suis ravie de cette aventure, des échanges qu’on a pu avoir sur Internet ou au tricot-thé ! J’espère avoir réussi à vous montrer qu’un patron anglais n’est pas forcément insurmontable et tous vos petits mots et votre motivation m’ont beaucoup touchée !

Mon petit doigt me dit qu’on est déjà plusieurs à l’avoir porté, fièrement montré, et approuvé ! Voyez plutôt !

biroulegem kal vitamin d 01 biroulegem kal vitamin d 02 biroulegem kal vitamin d 03 biroulegem kal vitamin d 04

Celui de ma Maman !wpid-0_1pd-dm-m.jpg.jpeg

Celui de Rachel qui en parle sur son blog → ici !

p1020623 rachel vitamin d 01

Celui de Jocelyne10994166_1402401290069633_6496038321634228842_n

Celui de Béatrice603730_1414125095559797_9168403198010451958_n 18296_1414125158893124_1925191432393882747_n

Celui de Justine

11017736_10153213892947652_7131062308476420739_n

Celui de Marie-Claude10362515_1407252149584547_1959749559868590044_n 11060091_1407252142917881_1173845115303936563_n

Celui de Chantal11001526_10200231857234809_5930290649420542466_o

Et celui de Céline avec un super sac à projet !10849029_614672935333190_3942719348287988163_o

On est plusieurs à avoir eu un peu peur, une fois le gilet tombé des aiguilles, tellement que ça roulottait ! Mais après le blocage, tout est rentré dans l’ordre !  Donc pas de panique !

Pour le blocage, je vous conseille de baigner votre tricot dans une eau fraîche pendant une dizaine de minutes. J’ajoute un produit magique qui sent trop bon : du Soak Celebration (une lessive sans rinçage pour les matières comme la laine, la soie). Puis je l’essore délicatement, c’est à dire en pressant doucement mais sans le tordre. Je le pose au milieu d’une serviette que je replie sur elle-même (le tricot plié en même temps) et je pose du poids dessus pour continuer à éliminer le maximum d’eau. Pour qu’il prenne bien sa forme, il faut que le tricot sèche à plat, et c’est là qu’on peut corriger d’éventuels défauts comme les roulottements. Comme je n’ai pas de kit de blocage, j’utilise un vieux tapis de sol et des épingles de couture que je plante dans mon tapis ! Et ça marche très bien !

Récemment je suis tombée sur cette technique pour laver un tricot (pas encore essayé, mais je vais certainement tenté avec mon Ambrosia, qui a du mal à rentrer dans le lavabo) : mettre les tricots à laver dans une taie d’oreiller pour un lavage en machine à froid ! Pour des laines qui se lavent bien, je dois avouer que c’est tentant… Je n’ai encore jamais mes tricots à la machine…. Et vous ?

N’hésitez pas à m’envoyer d’autres photos, je les partagerai avec plaisir !

Et pour celles qui commencent à tricoter le Vitamin D, toutes les explications sont là !

Bonne semaine

KAL Vitamin D – c’est parti pour les manches !

Publié le

Le KAL Vitamin D continue ! Si vous avez bien suivi le calendrier (qui est ici) et si tout va bien, on arrive à la fin du yoke, c’est-à-dire de toute l’encolure au sens large, avec le début des épaules pour attaques les manches !

Les manches se tricotent directement sur l’encolure et pour cela il va falloir mettre des mailles en attente. Pour commencer par la manche gauche, on glisse les mailles de l’avant gauche (c’est-à-dire toutes les mailles jusqu’au premier marqueur quand on a le tricot avec l’endroit face à soi) sur un premier fil, on laisse les mailles de l’emmanchure gauche qui sont entre les deux marqueurs sur l’aiguille et on prend un autre fil pour mettre toutes les autres mailles (le dos, l’emmanchure droite et l’avant droit) sur un autre fil. Pour cette seconde partie, on part de la gauche du tricot (avec toujours l’avant vers soi) pour aller jusqu’au marqueur de l’emmanchure gauche, on fait donc glisser les marqueurs de l’emmanchure droite en même temps que les mailles. Ce n’est pas simple à expliquer, mais c’est assez logique !

Pour glisser les mailles, je vous conseille de prendre un fil relativement épais. De mon humble avis, c’est plus simple pour les re-glisser sur les aiguilles par la suite. De mes précédentes expériences, j’ai aussi retenu que c’était plus pratique de nouer les deux extrémités du fil ensemble que de faire des nœuds de chaque côté. Il n’y a pas de risque que vos mailles s’échappent.

Une fois qu’il vous reste seulement vos mailles pour la manche gauche sur l’aiguille, il n’y a plus qu’à tricoter la manche ! Deux possibilités s’offrent à vous : la tricoter à plat et faire une couture à la fin ou la tricoter en rond, et donc pas de couture ! Les deux possibilités sont expliquées dans le patron, il faut simplement monter deux mailles en moins si vous choisissez de tricoter en rond.

Pour ma part, j’ai fait le choix de les tricoter à plat, pour la simple raison que je n’ai pas de minis aiguilles en n°4 et que je crains trop d’irrégularités… Et pourtant, je suis contre les coutures en tricot !!!!

kal vitamin d 03kal vitamin d 04kal vitamin d 05kal vitamin d 06

Et voila une ribambelle de Vitamin D en cours de création ! Celui de Marianne, de Céline, d’Alicia, de Béatrice et les beaux écheveaux d’Adeline !

J’espère que vous prenez du plaisir à tricoter ce modèle ! Il est bien évidemment encore temps de rejoindre l’aventure et le groupe Facebook où l’on papote patron !

KAL Vitamin D – Les premiers rangs

Publié le

Une semaine déjà que le KAL Vitamin D a commencé ! Que d’aventures ! Cette première semaine a été l’occasion de partager et de s’entraider sur le groupe Facebook du KAL → Ici ! N’hésitez pas à le rejoindre !

J’en profite pour vous montrer mon avancée, je suis au rang 60 et quelques, juste avant le début des manches ! kal vitamin d 02 kal vitamin d 01

Au tricot-thé, je me suis aperçue que les rangs 2 et 6 étaient les plus difficiles et il me semble que cette difficulté passée, tout va beaucoup mieux ! Pour ce qui est des premiers rangs, ça donne ça : des mailles et des marqueurs, que l’on fait glisser quand on tombe dessus et que l’on garde jusqu’au bout du tricot. Ils permettent de bien délimiter les mailles qui sont prévues pour les manches, pour le dos et les deux pans de l’avant. Et comme le patron nous dit régulièrement le nombre de mailles que l’on doit avoir pour chacune de ces parties, c’est assez rassurant !repartition des mailles

J’espère que tout se passe bien pour vous !

Bon dimanche 😉

KAL Vitamin D – L’échantillon

Publié le

echantillon 02

Le top départ du KAL Vitamin D approche ! Tous les renseignements sont LA si vous avez de vous lancer avec nous !

Il est donc temps d’échantillonner et d’hésiter… Est ce qu’un échantillon à 9.5 x 9.5 cm ou à 9.5 x 11 cm est recevable ?

Ainsi, voici un petit exercice :

Céline, qui utilise de la Drops Alpaca Mix, a fait deux échantillons en 3.5 et 3.75, qui ont fait respectivement deux carrés de 9.5 cm (en-bas sur la photo) et de 10 cm (en-haut). La régularité des mailles n’est pas du tout la même et c’est vrai que l’échantillon du bas paraît plus joli… Quelles aiguilles conseilleraient-vous, sachant que la laine peut se détendre et que le gilet est assez ample ?

Vous avez jusqu’à dimanche ! Réponses en commentaires 😉

echantillon celine

Mon échantillon, en Madelinetosh Merino Light, tricoté en n°4 fait 9.5 x 10,5 cm et il me convient comme ça ! Autant vous dire, qu’il est de plus en plus difficile d’attendre jusqu’à dimanche pour commencer !!echantillon 03 echantillon 01

Pourquoi faire un échantillon ?

L’échantillon, ce nom barbare qui ne donne pas très envie. Le truc pénible dès le début d’un projet. Je l’avoue, je ne fais jamais d’échantillon pour un châle… Avec le temps, j’ai appris à connaître ma manière de tricoter, c’est-à-dire très serrée et je prends systématiquement une aiguille plus grande d’une demie-taille. Oui mais, un châle, un peu petit ou un peu grand, ce n’est pas très grave. Pas comme pour un bonnet, ou un gilet… Parce que, ça doit être franchement agaçant de passer des heures et des heures sur un projet, pour se retrouver dans un gilet trop grand ou pour ne pas arriver à enfiler son bonnet (enfin, je ne veux pas mener un complot contre l’échantillon, mais quand on débute, on a beau faire attention, il y a quand même des mauvaises surprises, malgré l’échantillon – c’est ce qu’il m’est arrivé avec un malheureux béret Brynja). Donc, avec le temps, je me suis résolue à faire des échantillons. Même si je triche un peu, je fais des rectangles de 10 x 5 cm, et maintenant encore mieux, je tricote tous mes projets avec de la Madelinetosh, comme ça, j’y vais les yeux fermés ! Ce n’est évidemment pas pour rien que tous les bouquins, tous les patrons, nous ressassent que l’échantillon est indispensable… Son utilité est inversement proportionnelle à l’ennui qu’il nous procure…

A bientôt !

P.S : pour celles qui viennent au Tricot-thé dimanche, je porterai la bobineuse et le dévidoir, n’hésitez pas à amener vos écheveaux à peloter !

%d blogueurs aiment cette page :