Archives de Tag: Voyage

Quelques jours dans le Lot…

Publié le

On a profité de la virée au Festival du Lot et la Laine pour découvrir le Lot, un département qu’on ne connaissait quasiment pas… C’était le weekend du 11-14 juillet et je m’attendais à être prise dans une foule de touristes, à ne pas trouver un seul coin tranquille. Faux, archi-faux, on était seul au monde, on a pu rouler plus d’une demi-heure sans croiser un chat… c’est vous dire !

On avait réservé deux nuits en chambre d’hôte dans un petit village face à Saint-Cirq-Lapopie, chez des gens très accueillants et sympathiques (La Combe de Redoles si l’envie vous prend d’y aller) ! Sur leurs conseils nous sommes allées au marché de Limogne le dimanche matin, un vrai marché aux couleurs du terroir, on a adoré ! Des fromages de chèvre, des luques, des tartelettes sans gluten au cabécou, du miel de pays, on a fait le plein de provision et un pique-nique de luxe ! Puis on s’est retrouvé sur une brocante à Cajarc. On était tellement absorbé par les merveilles qu’on a presque failli oublié de lever les yeux, alors que c’est une très jolie petite ville ! On a continué notre virée solitaire par le Saut de la Mounine et on a visité avec trois guides à notre disposition l’impressionnant château de Larroque-Toirac. Un petit resto à Saint-Cirq-Lapopie et direction la Dordogne et ses sites préhistoriques, où pour le coup, on s’est trouvé projeté d’un coup en pleine saison estivale, avec des visiteurs dans tous les sens et des parkings un poil plus dégueulasses…

033 034 032036

Brocante de Cajarc… Vous la voyez ma trouvaille ?! Une travailleuse vintage à souhait !

038

Saut de la Mounine
048052 050

Château de Larroque-Toirac

042041

Saint Pierre Toirac021 019 022025 027 029

Saint-Cirq-Lapopie055

Château de Commarques

J’espère que le voyage vous a plu !

Publicités

Plein Sud ♦ Les ouvrages du Libron sur le Canal du Midi

Publié le

 

J’ai promis des articles sur le blocage du Vitamin D.

On fait beaucoup de papiers. Il faut remplir en 25 exemplaires tous types de questionnaires, parapher sans se tromper, comprendre des diagnostics énergétiques, faire les comptes et encore recompter. Commencer à s’organiser. Même que maintenant j’ai 4 roues pour aller bosser !

Et la nuit, pour rêver de verrières. Regarder les nuanciers.

On s’est pris un grand bol d’air ensoleillé, 18°C pour se réchauffer et sortir les lunettes de soleil. Si, si, ça fait extraordinairement du bien.

3 tonnes et 25 milliards de câlins à mon vieux pépère.

Des couleurs de jardins que je ne suis pas prête de retrouver 700 km plus au nord.

biroulegem mars 05biroulegem mars 14 biroulegem mars 15 biroulegem mars 01 biroulegem mars 02 biroulegem mars 03 biroulegem mars 04

Le soleil. C’est aussi enfermer les clés de la voiture DANS la voiture et attendre sur un parking de zone industrielle en Agde. Pour des petites voitures radiocommandées.

C’est aussi la douceur de la fin d’après-midi le long du Canal du Midi. Où l’on était un peu seul au monde.

Parmi les petites merveilles du Canal, à quelques kilomètres de chez moi, il y a les ouvrages du Libron. Le Canal a cette particularité de se frayer un chemin parfois complexe, il n’hésite pas à passer sur des ponts pour enjamber des rivières, à dévaler des écluses pour que les bateaux prennent de l’altitude et à exiger des drôles de machines sorties d’une autre époque pour éviter des crues.

biroulegem mars 13 biroulegem mars 12 biroulegem mars 11 biroulegem mars 10 biroulegem mars 09 biroulegem mars 08 biroulegem mars 06 biroulegem mars 07

Les ouvrages du Libron, à Vias, aussi accessibles depuis le Port Cassafières à Portiragnes.

Souvenirs de Copenhague

Publié le

Le temps est passé très vite, et encore plus depuis que l’on est revenu…

Quatre jours de ciel bleu, un peu de gris, une averse, la nuit à 15h30, l’envie que le soleil ne se couche jamais, des rues que l’on a prises, reprises, la ligne de bus 5A, la fameuse.  Pas de petite sirène, pas de châteaux, pas de Carlsberg… mais qu’avons-nous fait ? Des kilomètres les doigts gelés ; des chocolats chauds et des wraps chez Palæo ; les yeux rivés sur les bâtiments si beaux ; les petites maisons de Kartoffelaekkerne ; les rues endormies d’un samedi après-midi à Nørrebro ;un petit détour en Islande au Lousiana – le musée d’art moderne qui offrait une magnifique expo sur Olafur Eliasson ; les feux d’artifice à tous les coins de rue dès la tombée de la nuit, les cadavres des boîtes le lendemain (ils-sont-dingos-avec-les-feux-d’artifice-faut-se-le-dire) ; les céramiques et les jacinthes sur les rebords des fenêtres ; la magie des milliers de loupiotes de Tivoli ; un café avec une amie, l’envie de refaire le monde…

Bonne balade !

 

DSC_0787 DSC_0786 DSC_0761 DSC_0760DSC_0827

DSC_0829 DSC_0557 DSC_0922

DSC_0656 DSC_0666

DSC_0708 DSC_0700 DSC_0684 DSC_0673DSC_0853 DSC_0747 DSC_0737DSC_0778

DSC_0932 DSC_0936DSC_0901DSC_0978 DSC_0854DSC_0605

DSC_0999 DSC_0996

Saviez-vous que la Corrèze est si belle ?

Publié le

Jusqu’en 2009, par méconnaissance, je n’en savais rien ! De toute façon, le plus beau pays, c’est le Languedoc avec les vignes, la garrigue, le  Canal du Midi, la mer, les Grands Causses… Mais, parfois, la vie est joueuse et chez moi ça c’est traduit par une rencontre fortuite avec un Corrézien ! Depuis 2009, en plus de fréquenter un Corrézien, je suis bien obligée de reconnaître que j’ai aussi découvert un beau pays… Des après-midis de pluie, de grandes journées ensoleillées, les baignades au lac, les barbecues sur la terrasse, les petites brocantes, le marché minuscule de Seilhac, la galère pour se garer à Tulle, les vaches le long de la route, de beaux concerts en plein air et des gens fabuleux…

La Corrèze est vallonnée, boisée et d’une extrême variété ! Alors que Tulle est encaissée au fond de la vallée, en prenant la route pour Uzerche, on se retrouve avec une magnifique vue sur le Massif des Monédières et de l’autre côté en allant vers le bassin Brive-la-Gaillarde, le climat, la terre change, s’adoucit… Mais ce que je préfère c’est quand on monte vers la Haute-Corrèze à la table d’orientation du Suc-au-May… il y a une vue jusqu’après l’horizon à couper le souffle !

▲ Table d’orientation du Suc-au-May ▼correze suc au may 1

▼ Quelques photos de belles journées d’automne ensoleillées à Seilhac ▲

correze 6 correze 4 correze 2 correze 8 correze 1

▲ Une balade à Argentat ▼

correze argentat 5correze argentat 1 correze argentat 3

▼Aubazine, où je vous recommande d’aller voir le Canal des Moines▲correze aubazine 1 correze aubazine 2

▲ Chasteaux, ruines de Couzage ▼correze chasteaux

▼ Tulle ▲correze 9correze tulle

▲ Gimel les Cascades ▼correze gimel 1 correze gimel 2 correze gimel 3 correze gimel 4

J’espère vous avoir donné l’envie d’y aller passer quelques jours !

Bonne semaine & à bientôt !

From Finland with Love

Publié le

C’est le tourbillon de ma nouvelle vie. Faire des cartons. Aller au boulot à pied. Devoir prendre mes repères très vite. Rencontrer plein de nouvelles personnes. Ranger toutes les aiguilles et les crochets. Ranger les crayons de couleurs, les blocs de papiers. Bientôt débrancher l’ordinateur. Se demander comment on va organiser les meubles dans ce nouvel appart. Avoir très envie de faire la déco. Décrocher les photos, les posters et se dire qu’on en mettra d’autres. C’est un peu dur de quitter notre petit appartement qu’on aime tant. Ça fout les chocottes même. Mais rêver au futur petit jardin, les cafés dans un rayon de soleil. Faire pousser de la menthe, s’étendre dans l’herbe. Et dans cet entre-deux, une envie de vous montrer quelques souvenirs de plus de mes voyages en Finlande et en Islande. Parce que tous vos messages me donnent plein de sourires !

C’est une petite vidéo sans prétention, faite sans caméra, sans pied, sans connaissances particulières. Mais c’est de si bons souvenirs ♥

Bientôt, je vous montre l’Islande !

Et si vous voulez, vous pouvez me rejoindre sur Instagram !

Finlande #7 – Helsinki et Suomenlinna (la toute fin du voyage…)

Publié le

biroulegem helsinki 01Pour terminer le voyage, de la couleur avec les boutiques Marimekko et Snurre et une escapade sur Suomenlinna, l’île-forteresse d’Helsinki !

Si vous avez le temps et que vous voulez sauver votre porte-monnaie, il y a un magasin d’usine Marimekko sur kirvesmiehenkatu 7, où vous pouvez également déjeuner de (11h30 à 14h) au Maritori, la cantine des employés. Le bâtiment abrite également des bureaux de l’entreprise. Sans rire, c’est un buffet à 10 euros et c’est l’un des meilleurs repas que l’on ait fait de tout le voyage !

En se promenant dans le quartier du design, on a poussé l’itinéraire jusqu’à chez Snurre. C’est un magasin de laines, que j’avais repéré sur Internet et où je suis restée discuter une petite demi-heure avec un vendeur ! Très enrichissant ! En Finlande, ils ont énormément de trapilho, j’en avais jamais vu autant en France, bien que j’ai l’impression que cela se développe. Le conditionnement est bien loin des « bobines » type Hooked et ça m’a paru moins cher. Ils vendent aussi pas mal de laine à feutrer ! Puis, il m’a dit qu’ils ne vendaient pas de laines françaises car c’était souvent de l’acrylique… Je vais peut-être me lancer dans le commerce !! C’est pas très typique d’aller dans un magasin de laines en Finlande, on n’est pas en Islande, mais c’était un super moment de partage !

Enfin, nous avons embarqué pour une traversée d’une dizaine de minutes pour aller sur Suomenlinna, une petite île bien sympathique, chargée d’histoire ! On y était le matin, presque surpris qu’il y ait « si peu » de monde. Quand on repris le ferry vers 13 heures et qu’on a vu la foule qui attendait pour embarquer sur le vieux port d’Helsinki, on était heureux d’avoir mis le réveil le matin ! L’île forteresse est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco et fait partie de l’administration civile depuis les années 1970. Cependant, impossible d’échapper à son passé militaire et le musée de la guerre permet de retracer efficacement avec quelques très belles photos, l’histoire de la Finlande, entre occupation suédoise et russe (cela vous demandera quelques rudiments d’anglais toutefois). On s’est ensuite promené sur les petits sentiers et les rues pavées un peu au hasard, en passant par la visite du sous-marin, des magasins d’artisanat et le musée de la douane.
biroulegem helsinki 12 biroulegem helsinki 11 biroulegem helsinki 16 biroulegem helsinki 07

Et c’est ainsi que le voyage s’achève dans la douce nuit ensoleillée… Ça m’a fait très plaisir de partager ces moments avec vous et de lire tous vos commentaires super sympa, dans une période pas simple de recherche de boulot, m’a apporté beaucoup de réconfort !

Merci ♥biroulegem helsinki 17

Finlande #6 – Helsinki

Publié le

biroulegem helsinki 01

Helsinki – nous y voila, malheureusement déjà ou enfin, selon que l’on se place du point de vue de-la-fille-trop-happy-super-contente-de-retrouver-cette-ville ou du point de vue de la fille triste-c’est-déjà-la-fin-des-vacances (bon comme ça fait plusieurs semaines que je suis rentrée, la première option est la meilleure ) !

À Helsinki, il y a tout simplement la plus belle cathédrale du monde – Tuomiokirkko (la luthérienne) !! Si vous n’êtes pas d’accord, c’est pareil, pour moi c’est la plus belle ! Elle surplombe la place du marché sur le port et le Sénat et fait face à l’autre cathédrale de la ville – Uspenski (l’orthodoxe). Avec le tram qui passe sur la place, c’est d’un charme si pittoresque !

Je continue dans ma dithyrambe pas objective pour deux sous, mais si Helsinki me plaît autant… c’est parce qu’il y a des câbles de tram qui quadrillent le ciel, c’est un peu un tableau géométrique gigantesque, qui créé des vues inédites au fil des pas. C’est parce que l’architecture est surprenante, colorée, presque exubérante, variée, scandinave, russe, romantique, minimaliste. C’est parce que c’est une ville avec des travaux partout. C’est parce que c’est une ville-port. C’est parce qu’on peut y voir son pesant de design, son pesant de marchés, son pesant de fenêtres décorées, son pesant de Marimekko & son pesant de gens sympas !

biroulegem helsinki 06biroulegem helsinki 05biroulegem helsinki 08biroulegem helsinki 09biroulegem helsinki 14biroulegem helsinki 10biroulegem helsinki 15biroulegem helsinki 03biroulegem helsinki 02biroulegem helsinki 13biroulegem helsinki 04Ce que, pêle-mêle, j’ai aimé faire :

▲ flâner dans le Vanha Kauppahalli (le vieux marché couvert) et dans le marché couvert de Hakaniemi, où il y a une boutique-boulangerie 100% sans gluten !
▲ prendre le pub-tram Spårakoff pour faire un tour de la ville en buvant un cidre (certes, un peu cher).
▲ le musée d’art contemporain Kiasma, où il y avait une expo très engagée sur Alfredo Jaar.
▲ l’expo sur Tove Jansson, la créatrice des moomins au musée d’art Atenum
▲ le musée du design, où il y a actuellement une expo sur Ilmari Tapiovaara, qui a designé beaucoup de chaises ! C’est tellement chouette d’essayer des chaises ! Même que je rêve d’être riche pour pouvoir me payer la fameuse Domus, à plus de 600 euros pièce…
▲ négocier le prix d’un Nokia (si, si, on l’a fait !)
▲ me promener le long de la baie de Tölö

J’espère vous avoir donné l’envie d’y aller faire un tour dans cette capitale mal connue et à tout bientôt pour le dernier article sur Suomenlinna et encore un peu d’Helsinki (comment ça, celui-là est beaucoup trop long ?!)

La vidéo est toujours sur Facebook et les premiers articles du voyage sur le blog !

Joyeux anniversaire Maman

 

%d blogueurs aiment cette page :