Archives de Catégorie: Uncategorized

Mon Bullet Journal 2017

Publié le

Bonjour, j’espère que vous allez bien ! J’entame mon dernier mois avant la reprise du boulot, alors je compte bien en profiter : câlins, tricot, couture pour repartir les batteries bien chargées !

Et pour se souvenir de tout ça, j’ai préparé mon Bullet Journal 2017 ! Je vous parlais dans mon post précédent du plaisir que j’avais eu à remplir ce petit cahier tout au long de l’année passée alors j’ai récidivé !biroulegem-bullet-journal-15

J’ai racheté le même cahier qu’avait choisi ClrSapi pour mon BuJo 2016, un Moleskine à couverture souple et aux pages « pointillées ». Le papier est assez fin et c’est vrai que l’on voit à travers les pages, mais le format me convenait bien, pas trop petit ni trop imposant et surtout j’avais adoré les pages pointillées et non pas lignées ni quadrillées. En effet pas besoin de règles, les pointillés permettent de se repérer aisément, sans toutefois surcharger la page. Bref, je n’ai pas hésité une seconde, j’ai repris le même !

Pour l’organisation interne, j’ai modifié certaines catégories par rapport à 2016.

*

J’ai utilisé l’ensemble des pages du carnet, afin d’avoir plus de pages par mois, soit quelques pages de généralités au début du carnet et 12 pages par mois. J’avais été un peu gênée par le manque d’espace l’an passé.

* j’ai organisé tous les mois de la même manière :

– 1 page-couverture avec le nom du mois et un dessinbiroulegem-bullet-journal-12

– 1 double page généralités avec les anniversaires, un espace pour noté les CDs que j’ai le plus écoutés, les livres lus, une to-do-list générale…biroulegem-bullet-journal-10

– 1 double page pour noter les souvenirs par semaine (par exemple, en 2016, j’avais noté tous les repas, goûters, apéros avec les copains sur le petit calendrier du début de mois, et je voulais avoir plus d’espace pour cette « catégorie »). biroulegem-bullet-journal-07

– 1 double-page Manoé pour noter combien elle nous émerveille !biroulegem-bullet-journal-08

– 1 double page pour coller tous les petits papiers que j’adore collecter, les cartes postales, etc.

– 1 double-page pour le suivi des projets créatifs : shopping, projets en cours, projets à venir, tricot-thé, etc.biroulegem-bullet-journal-03

J’ai aussi décidé de coller un petit bout de laine de chaque nouveau projet. Il y a déjà quelques années je vous avais montré mon carnet à laine (ici) mais avec le temps je l’ai délaissé. C’est un peu le même principe, l’idée est moins de me faire un catalogue de bouts de laine, mais plutôt de garder une trace chronologique des laines utilisées. biroulegem-bullet-journal-14

– 1 page pour noter ce que j’ai à publier sur le blog et 1 page pour noter les découvertes en tout genre, les idées trouvées sur Pinterest ou Instagram.

**

En début de cahier, je me suis fait une page de suivi de publication des articles sur le blog, une double page idées cadeaux pour mes proches et une double page où j’ai commencé à attacher des petits papiers pour les différents KAL et défis auxquels je me suis inscrite pour 2017 !

biroulegem-bullet-journal-13

Voila, j’ai de quoi gratter le papier ! Et pour me donner envie, j’ai donné une thématique à chaque mois, que j’ai illustré en fonction ! C’était vraiment génial à préparer, même si c’est vrai que cela m’a pris énormément de temps. D’ailleurs avec la fatigue, je n’ai pas toujours eu suffisamment d’idées pour la déco, et mon tableau Pinterest dédié au Bullet Journal est vraiment bien rempli ! N’hésitez pas à vous en servir si vous vous lancez dans l’aventure !

J’espère que cet article vous aura intéressé, je sais qu’on est nombreux à utiliser ou à vouloir utiliser un Bullet Journal, planner ou alternative et c’est super de voir comment chacun adapte son carnet !

A bientôt !

{Déco} La chambre de la cocotte !

Publié le

Coucou ! J’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui je sors de mes sentiers battus avec un article déco/aménagement intérieur ! J’avais envie de vous montrer la chambre de la cocotte et de vous partager les quelques DIY que l’on a faits !

Je vous préviens, je ne suis pas architecte d’intérieur, je ne vis pas dans un loft parisien, je ne travaille pas pour un magazine de déco et je ne suis sponsorisée par personne ! Et en plus on vit dans notre maison, avec parfois des araignées au plafond, des moutons sous les meubles et des vitres pas toujours très propres !

On avait choisi de ne pas savoir le sexe du bébé avant sa naissance, on a donc aménagé cette petite chambre de façon « neutre », bien que je pense que de savoir le sexe n’aurait pas changé grand chose. J’avais flashé sur la frise Forêt de Mimilou et c’est ce qui a donné le ton à l’ensemble de la chambre. On a essayé de réutiliser au maximum les meubles qu’on avait déjà et Pinterest a fait le reste !

C’est parti pour un minitour dans cette minichambre de minibébé !

biroulegem-chambre-02

Frise Mimilou, mobile en origamis fait main par ma responsable et guirlande renard trouvé à Rambouillet chez Totem & Tipi.

Je veux juste revenir sur la frise Mimilou qui est vendue comme un stickers à composer soi-même. J’imaginais donc recevoir tous les petits items prédécoupés et prêts à coller. Or, en regardant un peu sur le net, il m’avait semblé comprendre que ce n’était pas vraiment le cas… Effectivement, on reçoit une planche où il faut tout découper soi-même (youhou les petites gouttes de pluie de moins d’un cm !) et il ne s’agit pas d’autocollants mais plutôt de transferts/décalcomanies. Un peu galère à poser, surtout que notre mur n’est pas lisse, j’étais un peu sceptique de la tenue sur la durée… Depuis le mois d’août, ça n’a pas bougé, ouuuf ! J’adore vraiment ces dessins au trait fin, ça habille le mur sans surcharger !

biroulegem-chambre-04

Le doudou à musique de Ferm Living et les stickers pois de Mimilou toujours. biroulegem-chambre-01

A droite sur la photo et ci-dessous, un arche d’éveil  DIY encore en cours. J’avais trouvé l’idée sur Pinterest et les instructions ici. Il n’est pas terminé mais je ne suis pas convaincue de la solidité de la chose… C’est dommage parce que c’est vraiment parfait pour un arche bon marché et personnalisé.

Le petit meuble derrière est un Ikea hack ultra-simple. On a découpé 4 pieds dans une tringle en bois et on a fixé dessus les petites étagères à tiroir Trofast. Quand on les avait acheté il y a quelques années, elles n’existaient qu’en version bois il me semble, et on a donc passé un coup de vernis blanc pour éclaircir le tout  ! Quand je vous dis que c’était ultrasimple !

biroulegem-baby-blanket-02biroulegem-chambre-10

Afin de minimiser le nombre de trous dans le mur, on a fait ces petites étagères qui sont hyper modulables. Une tringle (de récup) en haut du mur, et il n’y a plus qu’à suspendre des planches en bois, guirlandes et luminaires ! Pour le moment, on en profite pour y poser quelques Lego…

biroulegem-chambre-06

Guirlande étoiles du magazine Flow et illustrations achetées sur DécoBB.biroulegem-chambre-08

Miroir Verbaudet et magnifique patchwork mouton fait par les copines du tricot-thé ❤ Mille mercis !!!!biroulegem-chambre-07dsc_0042

Luminaire Verbaudet et ampoule à filaments style sapin tête en bas pour rester dans le thème forêt !biroulegem-chambre-03biroulegem-chambre-05

Mon abécédaire (que j’avais montré sur Instagram) que je n’ai toujours pas osé coloriser ! J’y pense, j’y pense ! En tout cas j’ai adoré le dessiner et je vais essayer de l’adapter sur un format plus petit !

Cela fait très longtemps que je suis le travail de Carole Akdogan sur Instagram, un maître verrier qui a son atelier à Montpellier. J’ai toujours adoré ses veilleuses et avec l’arrivée de Manoé, je n’avais plus d’excuses pour ne pas m’en offrir une ! La plaque en verre est montée sur un interrupteur, c’est super pratique, mais surtout c’est tellement joli ! J’ai toujours été fascinée par le travail du verre, qu’il soit soufflé ou en fusing comme ici, je rêverai vraiment d’essayer ! Je trouve que Carole a vraiment su créer un univers si doux, avec des harmonies de couleurs et de formes qui me font chavirer ! Bref, vous l’aurez compris, je vous conseille vraiment ces veilleuses en cadeau de naissance original !

biroulegem-chambre-09

Et enfin pour les rideaux, j’ai acheté du tissu chez Linna Morata et j’ai utilisé ce « truc » magique : la bande à oeillets ! Tous les rideaux de ma maison sont faits comme ça, je prends des coupons de tissus qui me plaisent et je les transforme en rideaux avec cette bande en moins de 5 minutes, sans prise de tête ! Il suffit de savoir aller tout droit avec sa machine à coudre ! Succès garanti ! Sans vouloir faire dans la prétention, il n’y a quasiment personne qui est rentré chez nous sans faire d’éloges sur nos rideaux ! Avec de grands tissus colorés, ça habille toutes les pièces aux murs blancs et c’est bien plus facile pour changer d’ambiance que de refaire de la peinture !

Voila, voila, on arrive au bout de ce long blabla pour une pièce si petite ! On n’a pas encore l’avis de sa principale occupante mais nous, elle nous plaît beaucoup !

A bientôt !

Mon premier Bullet Journal !

Publié le

biroulegem bullet journalUn Bullet Journal ?! Ce mot un peu étrange est le concept qui fait de plus en plus fureur sur la toile ! Tout le monde s’empare de cet outil génial (il paraît tout du moins) et que ce soit les pros de l’organisation ou les âmes d’artistes, chacun se façonne son propre Bullet Journal !

A l’heure où nous sommes de plus en plus connectés et où l’on confie au cloud nos données, l’apparition de ce petit carnet est fracassante ! Ben oui, mais qui n’adore pas les petits carnets ?! Et finalement, ces petits carnets n’ont rien de très nouveau ! Si vous allez faire un tour dans un service d’archives, on retrouve des registres de suivi de la vie d’une famille, des carnets de guerre, des journaux de voyages, bref des Bullet Journal depuis bien longtemps.

Mais que fait-on une fois que l’on a trouvé son carnet ? Quelle est la recette magique ? L’idée est de consigner à un seul et même endroit tout ce qui nous paraît important. Les choses à faire, des citations, des projets, des rencontres, des souvenirs, bref tout ce que l’on a envie de garder en mémoire ! Et pour que cela fonctionne, il n’y a pas de Bullet Journal unique. C’est à chacun de trouver son Journal, celui qui correspondra le mieux à votre fonctionnement et vos envies. Certains Bullet Journal ont des to-do-list au jour le jour, des objectifs de la semaine ou du mois, un suivi de blog, de dépenses, de sport ou de régime, certains sont plutôt remplis en amont avec des petits cases à cocher quand l’action est faite, d’autres sont plutôt remplis après coup. Tout est permis  !

D’après la « théorie » du Bullet Journal (parce que c’est une chose très sérieuse, il suffit d’aller voir le site de Rider Carroll, considéré comme l’inventeur du Bullet Journal), il y a de grands principes dans la rédaction de son journal. Outre la présence d’un agenda, les entrées sont organisées à l’aide de catégories et de puces qui sont matérialisées par des marqueurs graphiques. Pour que le Bullet Journal soit efficace, il semble important de réfléchir à une légende qui servira tout au long de l’année pour remplir des événements, des notes, des idées et qui permettront visuellement de s’y retrouver facilement. Il existe plein d’articles qui expliquent de façon détaillée le fonctionnement du Bullet Journal (iciici ou ), moi je préfère vous parler du mien !

biroulegem bullet journal 03

En début d’année, ClRsapi du blog Entre Veille st Sérendipité présentait son agenda créatif, sous forme de Bullet Journal (par ici pour lire son article). Son envie était d’orienter son Journal autour de ses créations, de son blog, de ses envies lectures et j’ai trouvé que c’était vachement plus chouette que l’aspect purement organisationnel du Bullet Journal avec des listes de type vaisselle/courses/rangement chambre etc… Et en plus, son journal est super joli. Coloré, bien adapté à ses besoins, le temps de préparation de son carnet est franchement conséquent ! Et très gentiment, Claire m’a proposé de m’en faire un sur mesure ! Si ce n’est pas trop chouette !

Après plusieurs échanges de mails afin de définir mes attentes et mes envies, Claire m’a proposé un brouillon de mon futur Journal (quand je vous dis que c’est du boulot) avant qu’il n’arrive dans ma boîte aux lettres ! C’est le plus beau du monde, il est plein de jolis petits dessins et je n’avais qu’une hâte : commencer à le remplir !

  • Mon Bullet Journal comprend en entrée des pages « Mes projets » où je peux consigner mes envies tricots, crochets, couture, lecture, DIY et j’ai demandé à Claire de rajouter des pages « Idées recettes » et « Idées Cadeaux ».
  • J’ai ensuite une page de suivi de mon blog, avec une revue annuelle pour voir mon rythme de publication et mes analyses.
  • Pour chaque mois, j’ai plusieurs pages avec un planning, un espace notes, un espace Tricot-thé, un espace articles de blogs et j’ai eu envie d’avoir un espace jolis moments pour pouvoir écrire ces petits moments qui passent si vite et qui pourtant sont ce qu’on a de plus précieux.

Pour moi, ce Bullet Journal n’a pas vraiment vocation à m’organiser, je suis naturellement assez ordonnée et je pourrais très bien me contenter de mon compte Ravelry où je détaille tous mes projets tricots, de ma page statistiques WordPress pour le suivi de mon blog, de mon Google Agenda pour me souvenir d’une date et de mon compte Pinterest où j’épingle mes envies au fur et à mesure de mes découvertes sur Internet. Bref, j’ai déjà tous ces outils.

Mais s’asseoir sur le canap, loin de l’ordi, avec des stylos colorés et prendre le temps de choisir ce que l’on a envie d’écrire constitue un moment privilégié pour se demander ce qui est vraiment important, pour faire le tri parmi les dizaines de projets tricot ou cuisine par exemple et finalement être dans le moins mais dans le mieux. 

Hier j’ai rempli rétrospectivement le mois de janvier et aller chercher dans ma mémoire les meilleurs souvenirs m’a procuré beaucoup de plaisir, c’est tellement plus agréable que de regarder son compte Pinterest en se disant « j’aimerai tant faire tout ça… ». Finalement en janvier, « j’ai vécu tout ça » ! 

biroulegem bullet journal 02biroulegem bullet journal 07biroulegem bullet journal 10

Mille mercis Claire pour cet échange ♥ Et je vous montre bientôt ce que je lui ai préparé en retour !

 

Février * Inspiration Tricot #2

Publié le

Le mois de février s’installe déjà…

Parfois, j’ai envie d’écrire sur ce blog, ce que je ressens. La joie, la fatigue, l’envie. Ce mois de janvier m’a laissé en bouillie et je ne sais pas ce dont j’ai envie. L’impression que ces semaines sont passés en 3 secondes. La sensation de subir. Subir tout. De ne pas être dans le rythme. Partout. Au boulot. Au tricot. A la maison. Les 16 ans et demi de mon chien se sont envolés…

Pour ce mois de février, j’aurais aimé avoir une collection de bonnets pour me réconforter, pour lutter contre le gris maussade et humide ambiant… A défaut d’avoir fini un seul projet en janvier, j’ai épinglé quelques idées… J’imagine bien tous ces projets suspendus sur un fil, comme une guirlande, sur le mur de la chambre. Pour se donner du baume au cœur pour continuer à affronter le monde.

IMG_5919_medium2

annie-larson-hats

Fly Away Hat * Triangles * Beeswax Hat * Annie Larson hats * Baa-Ble Hat * Kirkstone * TreeHouse Hat * Sma Vagor * Speckle Hat

Je vous souhaite une belle semaine et espère avoir retrouvé un peu d’énergie pour vous parler de nouveaux projets dans les semaines à venir.

 

Snood au Point Brioche & autres douceurs

Publié le

Aujourd’hui, c’est lundimanche !

Et le lundimanche, c’est chouette (bon, il le serait encore plus si je ne travaillais pas non plus le samedi, mais il paraît que ce n’est pas très possible…) !

Le lundimanche, tout est fermé (les jolies boutiques de laine par exemple), alors c’est journée à la maison (ou chez les copines qui sont aussi décalées du sacro-saint travail du lundi-vendredi), c’est tricot, thé, chocolat, folk-blues, jardin & Pinterest !

J’en profite aussi pour faire quelques photos pour le blog, parfois je passe l’aspirateur, je fais des projets sur la comète, le repas n’est même pas toujours prêt quand mon copain rentre le soir et aujourd’hui j’avais mon cadeau de Noël dans la boîte aux lettres ! De la laine de la marque Hedgehog Fibers ! J’ai très hâte de la tricoter !

Pendant les vacances de Noël, je me suis tricotée un snood au point brioche (un point bien épais, parfait pour l’hiver) avec de la laine toute douce et bien chaude (mérinos et soie). J’avais choisi le patron « Pain Perdu » de Hiroko Payne, qui mixe cotes bicolores et point texturé. Dans ma petite tête, le point brioche est un point réversible et j’ai un peu déchanté en tricotant mon snood, qui est clairement plus beau d’un côté que de l’autre. Pour la partie point texturé, je pense que cela s’explique justement par le point « nid d’abeille ». Pour la partie des cotes, je ne sais pas trop… Je n’ai peut-être pas bien compris le principe… pourtant j’ai suivi le patron à la lettre, en anglais une première fois, puis en français pour le second essai, histoire d’être bien certaine d’avoir compris la même chose dans les deux langues… Ceci dit, après l’avoir boudé quelques temps, je suis bien contente de le porter maintenant qu’il fait froid !

Et je ne m’avoue quand même pas vaincue par le point brioche, un nouveau châle me fait bien de l’oeil : le Briochealicious d’Andrea Mowry. Ce sera peut-être l’occasion d’essayer des explications formulées différemment, mais aurais-je le temps avant la fin de l’hiver ?

pain perdu 04janvier 03pain perdu 01janvier 01pain perdu 02janvier 02pain perdu 03

Le snood est tricoté en Madelinetosh Merino DK coloris Big Sur et Madelinetosh Merino Silk coloris Optic. 

Je vous souhaite une belle semaine et vous laisse avec le nouveau design de mon blog… que je vous expliquerai bientôt !

Salut !

Châle Masgot, j’ai moutonné !

Publié le

Commencer l’année par un post tricot, c’est plutôt chouette ! J’ai beaucoup tricoté courant décembre, mais la plupart des projets sont restés secrets car il s’agissait de cadeaux de Noël. Malheureusement, je n’ai pas pensé à tous les prendre en photo, de manière à faire des articles. Vous pouvez quand même les retrouver sur Ravelry (ici). Il y a notamment un châle Color Affection en colorblock (sans les rayures) et une cocotte en tricot traditionnel islandais, mais je vais quand même essayer de vous parler de ce projet dans les jours à venir, car ce fut un plaisir à faire.

Mais aujourd’hui, je vous parle du fameux châle qu’on ne présente plus : le Masgot ! Si vous êtes un poil geekaddicted du tricot, vous n’avez pas pu passer à côté en ce début d’hiver ! Il a tout pour plaire ! Très grand, tout en point mousse, son jeu de rayures avec des inserts asymétriques, le rend à la fois super facile à porter mais tellement original aussi ! Je l’ai tricoté dans des couleurs assez neutres, qui je l’espère plaisent à la principale intéressée et dans une laine à tomber : la Marquise Fingering de Patte de Velours.

Patte de Velours est une boutique Etsy, sur laquelle plusieurs bases de laines sont proposées ainsi qu’une trentaine de coloris je pense. Il suffit de choisir les couleurs de ses rêves dans la matière et l’épaisseur qu’il nous faut et Christine s’occupe de nous faire ça sur mesure ! Sans compter qu’elle a été très patiente et a répondu à toutes mes questions concernant le choix de mes trois couleurs et n’a pas hésité à m’envoyer des photos de ses échantillons pour me permettre de mieux visualiser les coloris. Si c’est pas chouette franchement ! J’ai choisi un mélange d’alpaga, soie et cachemire et c’est vraiment tout doux, avec de belles couleurs vibrantes !

J’ai choisi les coloris Prune, Lac gelé et Ouragan (un violet-gris avec une sorte de halo prune, impressionnant !), ce dernier coloris étant celui que j’avais choisi pour ma swappée pour le Swap de fin d’année organisé par le Ti Panda ! Je n’ai qu’une envie : en recommander pour m’en tricoter un pour moi !

Voila, je vous conseille tant ce patron que cette laine !

biroulegem masgot 02DSC_0699biroulegem masgot 05biroulegem masgot 03DSC_0700biroulegem masgot 01DSC_0696biroulegem masgot 04

Je vous souhaite une belle fin de semaine, demain je vais aller faire le programme des tricot-thé à venir !

Tchô

J’ai essayé « M comme Moustachu »

Publié le

Bonjour,

je reprends mon récit couture, que j’avais laissé un peu tomber ces derniers temps. Si vous avez un peu suivi jusqu’ici mes péripéties, depuis que je m’étais mise à la couture, je n’avais fait que des patrons Deer&Doe, dont j’apprécie énormément la qualité du produit et des explications.biroulegem aime comme moustachu 08

Pour l’anniversaire de mon copain (ça remonte donc au mois de septembre, puisqu’il est de début octobre), j’ai voulu lui coudre quelque chose. Je ne me sens pas encore capable de réaliser un sweat zippé à capuche, faire un t-shirt ne me plaisait pas vraiment et j’ai trouvé l’idée du pyjama géniale ! Ce n’est pas un vertement à porter en société,donc si c’était un peu foiré, ce n’était pas grave, et en plus je pouvais me lâcher sur les motifs du tissu ! J’ai donc cherché un patron de pyjama, plutôt en français, avec un délai de livraison raisonnable, parce que j’étais un peu juste pour la deadline anniversaire. Je n’ai peut-être pas bien cherché, mais je n’ai pas trouvé grand chose.

Aussi, malgré tout ce que j’avais lu sur la marque Aime comme Marie (je ne vais pas rentrer dans les détails, mais a priori j’ai l’air d’avoir plus d’affinités bloguesques avec des personnes déçues par la qualité de ses patrons et de son positionnement professionnel, que celles qui les apprécient), j’ai commandé le patron de M comme Moustachu. Il s’agit d’un patron de pantalon ET de caleçon pour homme, avec un look simple mais efficace.

Pour ne pas multiplier les frais de port, j’avais commandé le tissu sur le même site,  à savoir Motif Personnel. Ils proposent une belle gamme de tissus, tous plus beaux les uns que les autres (les prix étant proportionnels à leur beauté, bien entendu !). Bref, j’ai pris un molleton pour le pantalon et du jersey pour le caleçon. Ces tissus sont de la créatrice Andréa Lauren, dont j’aime absolument tout !!

A la réception, autant j’ai été conquise par le moelleux du molleton, autant j’ai déchanté devant le patron. Je m’étais habituée aux livrets détaillés, précis, bien travaillés de Deer&Doe, et là, je me suis retrouvée devant un A3 plié en deux, pour toutes les explications du pantalon et du caleçon… Le patron est en taille S, M, L, donc j’ai du faire des petits calculs pour arriver sur un XL, en ajoutant les marges de couture. Malgré cette première expérience, je ne me suis pas laissée décourager, je sais que les marges de couture ne sont pas comprises systématiquement et pour les tailles… je l’avais bien lu dans le descriptif du patron.

Pour ce qui est de la partie couture, quand j’ai vu le peu d’explications… j’ai eu très très très peur. Je n’avais jamais fait de poches. Je n’avais jamais fait de pantalon. Heureusement que j’avais déjà touché à du jersey ! Néanmoins, je dois bien avouer, que j’y suis arrivée, avec quelques petites prises de tête mais bien moins que je ne l’imaginais. Le pantalon tombe vraiment nickel, le caleçon un peu moins, mais ça passe.

Mon copain les a trouvé tellement chouette, que je viens de lui faire un second pantalon. Et je suis vraiment très contente de moi, j’ai beaucoup beaucoup progressé dans les finitions. Je vous laisse comparer, le bleu avec les puffins est le premier que j’ai fait, celui avec les ours le second. (Petit clin d’oeil à Zaza des Grands Champs, qui m’a envoyé un très gentil message me remerciant de montrer mes erreurs, ou du moins ma progression. Je n’ai pas d’excuses de ne pas avoir répondu, mais ton message m’a fait très plaisir ). 

biroulegem aime comme moustachu 11biroulegem aime comme moustachu 10biroulegem aime comme moustachu 06biroulegem aime comme moustachu 07biroulegem aime comme moustachu 09

Finalement, c’est un patron que je referai avec plaisir, sans pour autant m’avoir donné envie d’en essayer un autre de cette marque. Et vous, vous en pensez quoi ?

Bonne semaine

 

%d blogueurs aiment cette page :